Voyage France - Algérie : contre une augmentation du nombre de traversées, selon un député

Voyage – Un député a annoncé l’augmentation du nombre de traversées entre la France et l’Algérie. Dzair Daily vous en informe davantage dans les lignes qui suivent.

Voyage – Un député a annoncé l’augmentation du nombre de traversées entre la France et l’Algérie. Dzair Daily vous en informe davantage dans les lignes qui suivent.

Les déplacements maritimes entre l’Algérie et la France ont été particulièrement difficiles ces derniers temps, en raison de la forte demande de traversée entre les deux pays, notamment depuis la France. En effet, de nombreux citoyens algériens installés sur le vaste territoire souhaitent retourner dans leur patrie pour y passer leurs vacances.

Soit dit en passant, le ministre des Transports semble faire des efforts raisonnables pour renforcer le programme de communication entre la France et l’Algérie. Et maintenant, pour mieux répondre aux besoins des passagers.

C’est ce qu’a révélé Abdelouahab Yagoubi, membre de la commission des affaires étrangères, le mardi 19 juillet 2022, dans un communiqué publié sur son compte Facebook.

C’est une excellente nouvelle pour les Algériens vivant en France. En plus des citoyens algériens établis en Espagne. Ces derniers peuvent profiter de l’opportunité d’entrer en Algérie par les ports français. Surtout dans la situation actuelle où les compagnies maritimes espagnoles proposent des prix plus élevés sur les lignes en Algérie.

Voyage France – Algérie : de nouveaux vols chez ces compagnies

Selon l’annonce du même agent, le nouveau réseau maritime sera sur la plateforme de deux compagnies différentes. Ceux-ci incluent nul autre que le transporteur national, Algérie Ferries, ainsi que Baleària. Ces services maritimes doivent démarrer la semaine prochaine, a-t-il ajouté.

Concernant les lignes impliquées dans l’augmentation du nombre de croisements, Abdelouahab Yagoubi a révélé quelques détails. « Il y aura d’autres liaisons entre Marseille – Alger et Sète – Mostaganem », a-t-il précisé. Il convient de noter que le service compétent ne l’a pas divulgué.

Quand Algérie a été créé ?

Quand Algérie a été créé ?

Comment est née l’Algérie ? L’histoire de l’Algérie fait partie de l’histoire générale du Maghreb et remonte à mille ans. Dans l’Antiquité, le territoire de l’Algérie a vu la formation de l’empire numide avant de passer sous la domination des Romains, des Vandales, des Byzantins et de la domination indépendante berbère.

Comment s’appelait Lalgérie avant 1830 ?

En France, le pays était désigné, avant 1830, par de nombreux termes différents : « Barbarie », « El Djezaïr », « Numidie », « Afrique », « Ifrikyia », « Royaume d’Alger », etc.

À Lire  Tourisme : la France pourrait dépasser les niveaux pré-Covid dès 2023

Quel est l’ancien nom de l’Algérie ?

Le nom actuel d’Algérie a été inventé par la France sur le plan du Maréchal Soult en 1837, en remplacement de l’ancien nom de « France en Afrique du Nord ». Il est dérivé du nom de la capitale, Alger (déformation de l’arabe Al Djezaïr).

Qui a découvert l’Algérie ?

Héritière de l’ancienne Numidie, l’Algérie a d’abord été habitée par des Berbères. Les Berbères, qu’on appelait aussi Libyens, apparaissent dans l’histoire 3000 ans avant notre ère. Au 9ème siècle avant JC, les Phéniciens occupent la côte algérienne et établissent la puissance carthaginoise.

Est-ce que l’Espagne a colonisé l’Algérie ?

Est-ce que l'Espagne a colonisé l'Algérie ?

A partir de 1516, les Barberousse s’installent à Alger ; en 1518, ils se placèrent sous la protection du sultan ; en 1529, ils libèrent leur ville de la petite forteresse troublée du Penon occupée par les Espagnols depuis 1510.

Comment s’appelle Oran ? Oran a d’abord porté le nom d’Ifri, « la grotte » en berbère, toponyme associé à de nombreuses grottes dans les montagnes voisines.

Quand l’Algérie s’appelle l’Algérie ?

A partir de 1839, le territoire de l’Afrique du Nord compris entre le royaume du Maroc à l’ouest et le Beylicate de Tunis à l’est s’appelait Algérie, mot dérivé d’Alger.

Qui a colonisé Oran ?

ORAN – Deux cent trente ans se sont écoulés depuis la libération des villes d’Oran et de Mers El Kebir de la domination espagnole qui a duré trois siècles.

Quelle est la colonie de l’Algérie ?

Le développement de l’assujettissement s’achève avec l’annexion d’une partie du Sahara en 1902, tandis que la colonisation elle-même voit la création des provinces françaises d’Algérie (1848-1957) – Oran, Alger et Constantine – et des Territoires du Sud. (1902-1957).

Qui sont les premiers habitants de l’Algérie ?

Qui sont les premiers habitants de l'Algérie ?

Héritière de l’ancienne Numidie, l’Algérie a d’abord été habitée par des Berbères. Les Berbères, qu’on appelait aussi Libyens, apparaissent dans l’histoire 3000 ans avant notre ère. Au 9ème siècle avant JC, les Phéniciens occupent la côte algérienne et établissent la puissance carthaginoise.

Qui a occupé l’Algérie avant la France ? Dans l’Antiquité, le territoire de l’Algérie a vu la formation de l’empire numide avant de passer sous la domination des Romains, des Vandales, des Byzantins et de la domination indépendante berbère.

Qui sont les ancêtres des Kabyles ?

Les Kabyles des Babors (Béjaïa, Jijel, Sétif) sont issus de deux tribus berbères, les Kutamas (sous la dynastie fatimide), et les Sanhadja (sous la famille hammadide).

Comment s’appelle l’Algérie avant 1830 ?

En France, le pays était désigné, avant 1830, par de nombreux termes différents : « Barbarie », « El Djezaïr », « Numidie », « Afrique », « Ifrikyia », « Royaume d’Alger », etc.

Qui sont les ancêtres des Algériens ?

Pour Hérodote, la population de l’actuelle Algérie comprenait des Libyens, migrants au sud d’une ligne formée de chotts algéro-tunisiens, vivant au nord.