Voyage de retour : la remontrance d'un Algérien de France

Après des vacances en Algérie, il est de tradition de mettre des produits locaux dans ses bagages. Les Algériens sont impatients d’apporter avec eux en France ce que beaucoup appellent le « parfum de chez nous ».

Tandis que certains se contentent d’un petit litre d’huile d’olive ou d’un gâteau maison, d’autres remplissent leurs valises de produits subventionnés. A tel point que les douanes ont dû considérablement renforcer les contrôles, notamment dans les ports, avec à la clé la confiscation des produits alimentaires.

Retour des Algériens en France : certaines pratiques critiquées

Après tout, il ne s’agit pas toujours de petites choses. Certains passagers ont abusé de cette tradition en profitant de tous les articles dont le prix est subventionné en Algérie. Ils remplissent leurs valises principalement d’huile de table et de semoule.

Sur les réseaux sociaux, ces personnes sont régulièrement agressées et critiquées. On les appelle la cupidité et on pense qu’elles donnent une mauvaise image du pays et de la diaspora.

Ce dimanche, un Algérien de France a livré une véritable diatribe sur Facebook. Elle demande aux voyageurs algériens de ne pas apporter « semoule et huile » dans leurs bagages. Selon elle, ce type de pratique doit cesser car la politique sociale de la France permet de répondre aux besoins des familles dépendantes, et même des plus démunies.

Laissez de l’argent en Algérie pour les nécessiteux…

Laissez de l’argent en Algérie pour les nécessiteux…

Selon elle, au lieu de remplir leurs valises de produits alimentaires, les Algériens vivant en France, après leur séjour en Algérie, devraient penser à « laisser » leurs pièces dans le pays pour que les plus démunis puissent en bénéficier. Par conséquent, il demande aux voyageurs de ne pas s’approvisionner en produits de première nécessité tels que l’huile et la semoule.

Il indique qu' »il faut penser à ceux qui sont dans le besoin » qui « ne trouvent des larmes » que lorsqu’ils n’arrivent plus à joindre les deux bouts ou à bien préparer leurs enfants pour la rentrée.

Selon elle, ce problème ne se pose pas en France, où la politique sociale vient en aide aux plus démunis. Il affirme que l’Etat accorde à ces familles des sommes supérieures à 400 € et que rien ne peut justifier, donc, la ruée de certains vers des produits de consommation en Algérie.

MESURES SANITAIRES VERS L’ALGERIE Présenter le résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé moins de 72 heures avant l’expédition et muni d’un QR-Code. De plus, tous les passagers de 12 ans et plus doivent remplir le formulaire de santé téléchargeable en cliquant ici.

Comment se passe l’embarquement bateau ?

expédition

  • Rendez-vous au terminal du ferry muni de votre pièce d’identité et de votre billet. …
  • Une fois les contrôles de sécurité effectués par les autorités portuaires, il vous sera demandé de monter à bord de la navette qui vous conduira au navire. …
  • À l’arrivée de la navette, l’équipage vous guidera à l’intérieur du bateau.

Quel papier pour transporter le bateau ? Pièce d’identité, billets et pièces justificatives Vous devez être muni des documents suivants : Des pièces d’identité en cours de validité (pièce d’identité ou passeport) pour chaque passager. Billets. Reçus de remise.

Comment faire pour sortir le premier d’un ferry ?

Si vous partez à pied, arrivez au port au moins 30 minutes avant le départ du ferry, sinon vous risquez de ne pas être accepté sur le bateau. Si vous y allez en voiture, vous devrez arriver au port au moins une heure à l’avance. Surtout, n’oubliez pas votre pièce d’identité et votre billet !

Comment fonctionne un ferry ?

Un ferry a généralement des ponts passagers et des cales réservées aux véhicules qui embarquent et débarquent via une rampe pivotante et articulée.

Comment prendre le bateau pour aller en Corse ?

Compagnies maritimes pour la traversée vers la Corse Pour les départs de Nice ou de Toulon, il convient de contacter la compagnie maritime Corsica Ferries. Depuis l’Italie, Moby et Corsica Ferries proposent des départs depuis Livourne et Gênes, et même des liaisons entre la Corse et la Sardaigne.

À Lire  Né à Dreux, Mister Centre-Val de Loire tourne la page Mister France

Est-il dangereux d’aller en Algerie en ce moment ?

Est-il dangereux de voyager en Algérie ? Alger et Oran sont des villes totalement sûres. On peut s’y promener à toute heure, même si, à Alger, la vie nocturne n’est pas très développée. Oran est plus festive, où l’on sent l’influence de l’Espagne toute proche.

Est-ce dangereux d’aller en Kabylie ? Évitez tout voyage Vous ne devez pas vous rendre dans ce pays, territoire ou région. Votre sécurité personnelle est fortement compromise. Si vous y êtes déjà, vous devriez envisager de partir si vous pouvez le faire en toute sécurité.

Pourquoi il n’y a pas de touristes en Algérie ?

A l’étranger, l’Algérie est très peu connue et son aspect touristique est complètement ignoré. La principale raison de cette situation est le retard flagrant de l’Algérie dans ce secteur. L’Algérie qui, contrairement à ses voisins marocains et tunisiens, a très peu investi dans ce pôle d’attraction.

Comment aller en Algérie en etant français ?

Tu es Français. Vous devez obtenir un visa (cachet apposé sur votre passeport français) auprès du consulat d’Algérie de votre lieu de résidence. Pour cela, vous devez vous présenter en personne (accompagné d’un de vos parents ou tuteur) et prendre rendez-vous en ligne.

Quel document pour entrer en Algérie ?

Quel document pour entrer en Algérie ?

Votre passeport 1 copie. 2 photos d’identité récentes et identiques. 1 attestation d’assurance voyage à votre nom – assistance rapatriement. Documents supplémentaires selon le type de visa demandé (par exemple, preuve de ressources)

Comment allons-nous en Algérie ? Si vous souhaitez vous rendre en Algérie, vous devez suivre le protocole suivant : – Présenter un test PCR négatif datant de moins de 36 heures lors de l’embarquement. – Réaliser un test antigénique à l’arrivée sur le sol algérien. – Si vous êtes vacciné, vous pouvez vous rendre en Algérie sans justificatif.

Est-ce que l’Algérie accepté la carte d’identité française périmée ?

La CNI est acceptée comme document de voyage dans tous les États membres de l’Union européenne, ainsi que dans d’autres pays d’Europe ou d’Afrique du Nord.

Qui a besoin d’un visa pour aller en Algérie ?

Un visa est obligatoire pour se rendre en Algérie : si vous êtes de nationalité française, vous avez besoin d’un visa avant votre départ pour entrer sur le territoire algérien (Alger, Oran, Constantine, Annaba, Blida, Batna,…), quelle que soit la raison de votre séjour en L’Algérie L’Algérie et la durée de votre voyage en Algérie (le …

Quel est le prix d’un visa pour l’Algérie ?

Les tarifs sont de 85 € pour un visa de moins de 90 jours, et de 125 € pour un visa de plus de 90 jours. Bon à savoir : Si vous vous y rendez, les dépôts se font du mardi au vendredi de 8h30 à 12h00 et les visas sont délivrés dans les 14 jours à compter de la date de réception du dossier.

Quel est le bateau le plus rapide pour la Corse ?

Le Mega Express est le navire le plus rapide à rejoindre la Corse avec une puissance de 48 600 kW (65 000 chevaux). Il faut environ 4 heures pour se rendre de Nice à Ajaccio en GNV.

Quelle est la vitesse de Corsica Ferries ? Ce ferry rapide, long de 177 mètres, pourra effectuer jusqu’à quatre traversées quotidiennes entre le continent et la Corse, à une vitesse de 28 nœuds. Reconfiguré pour 10 millions d’euros, il propose 297 cabines, une capacité de 2 200 passagers et une capacité de 700 voitures dans près de 2 kilomètres linéaires de garages.

Quel est le meilleur bateau pour la Corse ?

Corsica Ferries est sans aucun doute la compagnie de ferry la plus connue pour se rendre en Corse. Reconnaissable à ses bateaux jaunes, cette compagnie privée naviguant sous pavillon italien propose des traversées depuis les ports de Toulon et Nice jusqu’à Bastia, Ajaccio, Porto Vecchio et l’Île Rousse.

Quels sont les ports de NGV pour la Corse ?

Les arrivées se font dans les 5 ports de Corse : Bastia, Calvi, L’Ile-Rousse, Propriano ou Porto-Vecchio.

Pourquoi le NGV n’existe plus ?

En raison d’une forte tempête dans le sud de l’Espagne, le Panagia Parou a coulé dans le port d’Algésiras dans la nuit de jeudi à vendredi. Ce n’est autre que l’ex-SNCM GNV Asco, abandonné dans le port espagnol depuis 2012. Le navire a rompu ses amarres et heurté le quai provoquant une fuite.