Voyage au Japon et Covid-19 : secours, test anti-COVID... Les formalités pour y voyager

Publié

le 01.09.2022 à 18:06

Le Japon assouplit les restrictions imposées aux touristes début septembre, bien que les déplacements y soient encore très compliqués. .

Fermé aux touristes quasiment depuis le début de la vague Covid-19, le Japon a très progressivement desserré la vis aux voyageurs depuis juin. Mais cela ne suffira peut-être pas à les faire revenir tout de suite. Les mesures les plus restrictives sont toujours en place au pays du soleil levant début septembre. Outre l’obtention d’un visa au préalable, chaque séjour doit être organisé en partenariat avec une agence de voyages, et le quota d’arrivées quotidiennes est de 20 000 personnes. La limite sera portée à 50 000 à partir du 7 septembre.

Cependant, le Premier ministre Fumio Kishida vient d’annoncer qu’il ne sera plus nécessaire de se rendre dans le pays avec un guide. « Nous allons permettre aux touristes du monde entier d’entrer dans le pays par le biais de circuits organisés, mais sans guides », a-t-il déclaré mercredi. A partir de fin août, les voyageurs dont le calendrier de vaccination est complet, incluant une dose de rappel, n’ont plus besoin de fournir un test Covid négatif à leur arrivée. Bref, l’accès au Japon s’écoule lentement. Et alors qu’avant l’épidémie 2,3 millions de touristes visitaient le Japon chaque mois, en juillet 2022 ils n’étaient plus que 7 900.

Quelles sont les formalités de voyage à l’arrivée au Japon ?

Quelles sont les formalités de voyage à l'arrivée au Japon ?

Lire aussi Covid-19 : où voyager en août-septembre ? Carte des restrictions, état par état

À Lire  Voyager et faire ses courses en France : Comprendre et récupérer sa détaxe facilement

Le Japon a mis en place des restrictions et des contrôles très drastiques à l’arrivée sur son territoire. En plus de l’obtention d’un visa, le touriste doit être en mesure de présenter un calendrier de vaccination complet (trois doses du vaccin) et un test anti-covid (PCR) négatif réalisé dans les 72 heures. Les touristes entièrement vaccinés seront exemptés de test à partir du 7 septembre. Aucune exception n’est faite pour les enfants.

Les touristes français sont exemptés de quarantaine à leur arrivée au Japon. La France a été labellisée « bleue » par le Japon, qui a établi un code couleur qui classe les pays selon leur situation sanitaire.

Quels allègements sont prévus en septembre 2022 ?

Quels allègements sont prévus en septembre 2022 ?

Lire aussi Rouvert aux touristes ou pas : la valse de l’hésitation du Japon

A partir du 7 septembre, il ne sera plus nécessaire d’être accompagné d’un guide pour se rendre au Japon. Cette mesure, coûteuse pour les touristes, était un véritable obstacle. Par ailleurs, le quota journalier de visiteurs étrangers, fixé aujourd’hui à 20 000 personnes, sera porté à 50 000 personnes à la même date.

Quelles mesures sanitaires sont en vigueur sur place ?

Quelles mesures sanitaires sont en vigueur sur place ?

Lire aussi Voyages à l’étranger : neuf assureurs passés en revue

Quelles sont les mesures au retour en France ?

Quelles sont les mesures au retour en France ?

Depuis le 16 mai, il n’est plus obligatoire de porter un masque à l’extérieur. Le port est toujours obligatoire dans les transports en commun et à l’intérieur : « La grande majorité des Japonais portent encore un masque à l’extérieur. Son utilisation est recommandée, mais pas obligatoire », explique Thierry Maincent, président de Japan Experience, une agence de voyages spécialisée dans les voyages au Japon.