installée

c’était le 15/03/2017 à 06:00

La décision donne aux salariés et aux demandeurs d’emploi la possibilité d’obtenir un permis de conduire en utilisant leur compte personnel de formation. Objectif : rendre ce sésame accessible au plus grand nombre qui facilite l’insertion professionnelle.

Ce mercredi 15 mars, votre entreprise pourra officiellement vous aider financièrement pour passer votre permis de conduire. Le compte personnel d’activité (CPA) pourra financer la dernière préparation, selon le décret d’application de la loi « Egalité et Citoyenneté » paru il y a quelques semaines au Journal Officiel. Cette possibilité est valable pour tous : selon la mesure, les « personnes en activité ou en recherche d’emploi » pourront, sous conditions, utiliser leurs heures de formation inscrites sur leur compte personnel de formation (CPF, l’un des volets du CPA) pour financer la préparation à l’autorisation de catégorie B, ont détaillé les ministères du Travail, de l’Intérieur et de la Ville dans un communiqué conjoint.

Un examen à 1500 euros en moyenne

Une petite précision toutefois : la mobilisation des CPF à cet effet doit « contribuer à la réalisation de projets professionnels ou favoriser la sécurisation d’un parcours professionnel de l’atout », précisent-ils. La formation doit être organisée par une auto-école agréée disposant d’un « organisme de formation qualifiante ». Côté formation, à partir du 1er janvier 2018, les auto-écoles éligibles « doivent également répondre à des critères de qualité spécifiques aux organismes de formation », et une concertation a été engagée pour établir un « label de qualité » spécifique au secteur.

L’examen coûte cher : passer son permis de conduire coûte en moyenne 1 500 euros – selon le nombre d’heures de conduite et le taux de réussite – ce qui peut représenter une somme importante, que tout le monde n’a pas les moyens de débourser. Les jeunes non qualifiés, par exemple, peuvent avoir du mal à joindre les deux bouts. Pourtant, pour beaucoup d’entre eux, cet examen est une clé importante de la mobilité. Le fait de ne pas avoir de permis de conduire peut les pénaliser dans la recherche d’un emploi. Certains postes impliquent des déplacements quotidiens.

À Lire  Télétravail : nos conseils pour travailler hors ligne

LIRE AUSSI : Compte personnel d’activité : comment ça marche ?