Chez certaines femmes, des taches blanches apparaissent sur leurs sous-vêtements après un certain temps. Comme le révèle une sage-femme, dont les propos ont été relayés par le Sun, ce serait un signe de bonne santé.

Mais à quoi sont-ils dus ? Chez certaines femmes, des taches blanches apparaissent sur leurs sous-vêtements après un certain temps. Si certains ont toujours pensé qu’il s’agissait d’un problème de machine à laver, ce ne serait pas le cas. Une sage-femme du nom de Rebecca Ingalls, dont les propos ont été relayés par le Sun, a mis fin à toutes les rumeurs, expliquant la cause de ces mystérieux halos blancs.

Comme elle l’a expliqué, un vagin sain est censé être acide avant la ménopause. Il est autonettoyant et doit donc maintenir un PH de 3,8 à 4,5. Par conséquent, une décharge saine sera légèrement acide. Ce fluide, dont la mission est de se défendre contre les micro-organismes nuisibles, est créé par des micro-organismes bénéfiques appelés lactobacilles. Et lorsque cette substance passe du temps en contact avec un tissu, elle forme une sorte d’auréole, comparable à une tache de javel.

VIDÉO – Dr Christian Recchia : « Le manque de suivi gynécologique pour beaucoup de femmes est un drame »

Ne nettoyez pas l’intérieur du vagin

Par contre, je tiens à rappeler qu’un pH supérieur à la norme mentionnée ci-dessus n’est pas toujours gênant, mais peut être le signe de l’absence ou d’un nombre très faible de certains lactobacilles, ce qui rend le milieu vaginal extérieur équilibre ou si vous souffrez d’une infection. A noter que ce scénario ne doit pas amener la personne concernée à nettoyer l’intérieur de son vagin. « Uniquement par voie externe, avec du savon doux et non parfumé et de l’eau pour garder les lactobacilles abondants afin que le vagin puisse être nettoyé de l’acidité », a-t-elle déclaré.

À Lire  Et les culottes menstruelles ? - Actualité Santé Et pourquoi pas la culotte menstruelle ? %-

Pour rappel, il est tout à fait normal que la consistance de vos sécrétions change au cours d’un cycle, mais si votre vagin ou vos sécrétions ont pris une odeur particulièrement âcre, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé. Idem si vous avez des démangeaisons ou si vos sécrétions prennent une nouvelle couleur. Cela pourrait être le signe d’une infection à levures ou d’une vaginose bactérienne, qui ont des niveaux de pH différents de ceux d’un vagin sain.

VIDÉO – « Mon vagin a quadruplé de taille »: une ancienne candidate de télé-réalité révèle les conséquences de son opération