Pour la 21ème case de notre Calendrier de l’Avent, nous vous conseillons de choisir la bonne durée d’hypothèque. Si votre cœur hésite entre frais de crédit totaux optimisés et mensualités modestes, cet article est fait pour vous.

Durée de prêt immobilier : quelle influence sur le coût total ? 

La durée de votre prêt immobilier détermine le coût de votre crédit car elle influe sur le montant des intérêts que vous paierez.

Plus la durée est longue, plus le paiement mensuel est faible, mais vous paierez des intérêts plus élevés pendant toute la durée du prêt. En revanche, si vous choisissez une durée plus courte, vos mensualités seront plus élevées, mais les intérêts seront moins élevés.

Il est donc important de trouver un bon équilibre entre ces deux facteurs, pour déterminer la durée qui vous convient et vous permet de rembourser votre prêt de manière confortable. Comme le précise Cécile Roquelaure, directrice des études chez Empruntis :

Extend duration est un outil de gestion des mensualités, plus la durée est longue, plus la mensualité est faible. Mais en même temps, plus la durée est longue, plus le taux est élevé et plus le capital met du temps à s’amortir. Ils sont donc plus chers. Pour choisir la bonne durée de crédit, fiez-vous aux conseils de votre courtier.

Pour mieux appréhender le mécanisme de durée sur votre coût total de prêt, voici une simulation de prêt de 150 000 € selon la durée du crédit :

À Lire  Audit de sécurité informatique : votre...

*La simulation hors assurance sera réalisée en décembre 2022

Ainsi, pour un prêt de même montant, le coût total du prêt hors assurance est passé de 22 200 euros pour une durée de 10 ans à 66 600 euros pour une durée de 25 ans.

À mesure que les taux d’intérêt augmentent de temps à autre, les coûts du crédit augmentent également.

Au vu de cet exemple, il vaudrait mieux rembourser son prêt le plus rapidement possible, payer le moins possible. C’est vrai, mais ce n’est pas si simple. Un autre critère entre en jeu : votre capacité à payer.

La capacité de remboursement : un élément capital 

Lorsque vous faites une demande de prêt, la banque s’assurera d’abord que vous disposez des revenus nécessaires pour rembourser votre crédit d’une part et vivre décemment de ce qui reste d’autre part. Il calculera donc votre capacité de remboursement et veillera à ce que le taux d’endettement légal maximum de 35% (assurance comprise) ne soit pas dépassé. Vos revenus doivent être au moins 3 fois vos mensualités.

Si nous reprenons l’exemple ci-dessus, pour une mensualité de 1 435 €, la banque demandera un revenu minimum de 4 350 €.

Trouver le bon équilibre entre coût total et capacité de remboursement

Pour trouver la bonne durée pour votre projet immobilier, voici les étapes à suivre :

Profitez de notre expertise aux meilleurs tarifs !

de 2,10 % pendant 15 ans(1)