Volotea : bloqués à l'aéroport de Bastia depuis 24h, leur aller-retour vire au cauchemar

Une centaine de voyageurs de la compagnie Volotea se sont retrouvés bloqués à l’aéroport de Bastia (Corse). Exaspérés après une nuit à dormir par terre, ils ont mis en place des barrages pour se faire entendre. Ils peuvent décoller vers Strasbourg 24 heures après l’heure prévue.

Ils sont en colère et ont l’intention de lui dire. Une centaine de passagers, pour la plupart des Alsaciens, sont restés bloqués pendant 24 heures à l’aéroport de Bastia en Corse.

Leur vol devait décoller de l’aéroport de Figari, au sud de la Corse, le samedi 17 septembre vers 13 heures, à destination de Strasbourg. Mais l’avion n’est jamais arrivé. « Nous avons attendu près de trois heures en salle d’embarquement un samedi après-midi », raconte Mélissa Sippet, toujours agacée. « D’abord nous n’avions aucune information. Nous avons essayé de contacter la compagnie, mais il n’y avait personne. Puis on nous a dit que notre vol était annulé et qu’il fallait nous envoyer à l’aéroport de Bastia, car un autre vol nous attendait ». Trois voitures ont alors été louées pour transporter les touristes à travers l’île du sud au nord.

L’histoire aurait pu s’arrêter là : « A moins que nous soyons arrivés à Bastia, trois heures plus tard, le personnel nous a informés qu’absolument aucun avion n’était prévu pour nous », a poursuivi le passager de la compagnie aérienne espagnole Volotea. Nous nous sommes retrouvés à l’aéroport à 9h30. après-midi avec un policier qui a réussi à nous libérer 15 chambres d’hôtel. Nous les avons données à la famille et aux parents. Les autres dormaient à l’aéroport par terre », s’agace-t-il.

À Lire  Voyage Algérie - France : nouveaux vols avec Air Algérie à partir de cette date

« Entre le bruit et le froid, c’était un état déplorable. Ce dimanche matin, on nous a dit qu’on allait être conduits à l’aéroport d’Ajaccio et qu’on pouvait repartir. Mais aucun bus n’est venu nous chercher », a ajouté Raymond Welle, un autre déçu. voyageur.

Trop pour les passagers : « On a mis un blocage sur le palier d’enregistrement du vol Bastia-Strasbourg qui partira dimanche à 8h. C’est la seule solution pour être entendu », a ajouté sa tour Michel Prévot. « On laisse encore partir les voyageurs, ils n’ont rien à voir là-dedans ».

Certains des passagers dormaient à l’aéroport sur le sol.

©Source : Mélissa Sippet