Par Chantal Pacôme le 10 octobre 2022

.

Le désir d’être au service de la société peut surgir à différents moments de la vie. Il répond à différentes valeurs conjuguées comme la rencontre de l’autre et la solidarité. Il existe de nombreux dispositifs, ce sont les services publics. Ils proposent des missions variées, selon le profil et les motivations de la personne qui souhaite s’impliquer.

Si vous êtes étudiant ou jeune diplômé à la recherche d’une expérience professionnelle à l’étranger, le programme Volontariat International en Entreprise ou VIE est fait pour vous et vous offre l’opportunité de débuter votre carrière professionnelle à l’étranger.

Il s’agit d’un appareil garanti par l’état français. Ces missions, qui peuvent être réalisées dans plus de 120 pays différents, recouvrent de nombreuses carrières. Plus de 1 700 entreprises à travers le monde recrutent de jeunes volontaires dans diverses activités, telles que l’ingénierie, le marketing, la recherche, l’artisanat…

S’il n’y a pas de profil type pour être sélectionné pour le volontariat international, le candidat doit répondre à certains critères.

Depuis la création en 2015 de Business France, organisme officiel en charge du volontariat international, 60 000 jeunes sont partis à l’étranger pour acquérir leur première expérience professionnelle, qui leur sert généralement de tremplin par la suite.

VIE définition: en quoi consiste le volontariat international en entreprise

Lisez cet article pour tout savoir sur le volontariat international d’entreprise. Vous trouverez des informations sur ce que c’est, qui est admissible et comment postuler. Vous découvrirez également les conditions réservées aux bénévoles actifs.

Tout d’abord, rappelez-vous qu’il s’agit d’un service civil et qu’il doit avoir lieu à l’étranger. Sa durée, d’au moins 183 jours à l’étranger, peut être modulée en fonction des périodes de travail en France.

Le volontaire recevra une attestation de fin de volontariat international à l’étranger à la fin de sa mission.

Comme tout service public, le VIE est divisé en missions qui ne peuvent être accomplies que dans certains secteurs :

C’est la personne qui veut entrer dans une VIE qui doit chercher sa mission.

Il peut s’adresser à des entreprises françaises implantées à l’étranger ou même étrangères, mais toujours en collaboration avec une entreprise française. Il peut également s’agir d’un organisme ayant son siège à l’étranger, mais ayant signé un accord de coopération avec la France.

Qui peut postuler à une mission de volontaire international en entreprise ?

Pour rappel, une Attestation de Fin de VIE sera délivrée à la fin du volontariat.

Pour postuler à une mission VIE, un certain nombre de conditions doivent être remplies :

Important : Selon le pays où le volontaire a choisi d’effectuer sa mission, il peut être amené à répondre à d’autres exigences, comme un certain diplôme, parler la langue du pays, avoir une expérience professionnelle dans le domaine choisi…

A savoir : pour faire du volontariat international dans une entreprise, les salariés, tant du secteur public que du secteur privé, doivent quitter leur poste en France. En effet, le VIE n’est pas cumulable avec une activité valorisante à ces exceptions près :

Si vous êtes intéressé par le Volontariat d’Affaires International, vous devez d’abord vérifier que vous remplissez toutes les conditions ci-dessus.

Vous devrez ensuite rédiger un curriculum vitae, mentionnant le Numéro d’Identification Défense que vous avez reçu lors de la Journée Défense et Citoyenneté, JDC, si vous êtes français ou binational. Ce numéro se trouve sur le certificat de participation que vous avez reçu en fin de journée.

Que faire si vous n’avez pas de numéro d’identification de la défense ?

En cas de perte, de vol ou de détérioration de cette attestation, un duplicata peut être envoyé en contactant votre service national et maison de la jeunesse.

Vous n’avez pas fait votre journée de la défense et de la citoyenneté? Rendez-vous dans votre mairie pour vous inscrire, vous serez appelé par le centre de service national.

L’inscription au VIE proprement dit se fait en ligne.

Business France, structure officielle en collaboration avec les chambres de commerce et d’industrie et avec les collectivités locales qui, outre ses missions d’exportation et d’investissement à l’étranger, est le seul organisme en France capable de gérer le volontariat international.

Pour vous inscrire, vous devez vous connecter au site officiel du volontariat international, mon volontariat international, qui, en plus de pouvoir vous inscrire, vous donne accès à de nombreuses informations, comme des offres de missions par exemple.

Après avoir créé votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, vous recevrez un numéro qui commence par la lettre V et suivi de 9 chiffres, conservez-le bien.

N’oubliez pas la visite médicale obligatoire, car un médecin doit confirmer votre aptitude à mener à bien la mission pour laquelle vous partez à l’étranger. Cette visite doit avoir lieu dans le mois précédant votre départ.

Lors de l’inscription en VIE ou de la signature d’un contrat, le volontaire doit être informé par l’organisme d’accueil de la possibilité d’un examen de santé gratuit. La caisse d’assurance maladie, la CPAM, prend en charge les frais médicaux.

Le certificat médical qui vous est fourni doit être transmis à Business France via votre espace personnel.

À Lire  Tribune : la migration vers le cloud et l'architecture d'entreprise sont indissociables

Il reste une dernière étape à franchir : la journée d’intégration organisée par Business France. Il est obligatoire, mais il n’est pas nécessaire de se déplacer car il se déroule sous la forme d’un séminaire en ligne. Quelques jours avant le départ, vous serez appelé et vous donnerez de nombreuses informations sur le statut VIE.

A noter : le départ du VIE a toujours lieu le 1er du mois. Si lors de la journée d’intégration il manque quelque chose à votre dossier, visa, certificat médical… votre départ sera reporté au mois suivant.

La durée du volontariat international à l’étranger doit être comprise entre un minimum de 6 mois et un maximum de 24 mois. Si la durée initiale du VIE est inférieure à 2 ans, elle peut être portée à 24 mois si les deux parties le souhaitent et si la demande est faite par l’employeur sur le site officiel du volontariat international.

Veuillez noter que si la durée initiale du volontariat est de 24 mois, elle ne peut en aucun cas être prolongée.

Durant sa mission, le volontaire est sous la protection de l’ambassade de France.

Le bénévole ne travaille pas gratuitement. En échange de son travail, il ne perçoit pas de salaire car il ne verse pas de prime et n’a pas à déclarer ses revenus aux impôts, mais une pension alimentaire dite forfaitaire. Cette indemnité consiste en :

Côté vacances, le volontariat international vous propose différents types de congés :

En tant que volontaire international en entreprise, votre assurance santé et celle des membres de votre famille sont privées. Il a été créé par Business France. Cette assurance maladie couvre :

Enfin, concernant la retraite, rappelez-vous qu’en VIE vous ne percevez pas de salaire, mais des indemnités et à ce titre vous ne cotisez pas à la retraite. Toutefois, si votre mission a duré au moins 6 mois, vos trimestres seront pris en compte pour le calcul de votre pension. C’est l’attestation de réussite que vous recevrez en fin de mission de Business France, qui vous permettra de valider ces conditions en volontariat international.

S’inscrire à une mission de volontariat international en entreprise est une décision importante dans la vie d’un jeune adulte, et bien que prometteuse, elle peut aussi être source d’inquiétude. Voici quelques informations complémentaires pour vous aider à faire votre choix.

Non, c’est une expérience unique

Oui. Si votre état de santé n’est pas jugé incompatible avec la mission pour laquelle vous postulez, l’entreprise que vous visez ne peut pas vous refuser sur la base de votre handicap.

Oui, c’est la compagnie qui vous recrute qui prendra en charge l’intégralité du prix du billet d’avion pour vous emmener dans le pays d’accueil. De même qu’elle prendra en charge le montant du billet retour dans son intégralité, à condition que vous reveniez en France au plus tard 3 mois après la fin de votre mission. C’est aussi la compagnie qui paie les frais de visa, ainsi que celui pour le transport de 150 kg de bagages.

Oui, c’est généralement le volontaire qui doit trouver un abri où il réalisera sa mission. Cependant, certains pays ont l’obligation d’accueillir les volontaires, dans ce cas l’indemnité géographique est réduite de 20%.

C’est l’entreprise qui vous embauche qui doit payer le coût du titre de séjour car ces frais sont considérés comme professionnels. Vous récupérez donc votre argent sur votre compte en France. N’oubliez pas d’adresser à Business France une copie de votre visa en vous connectant à votre espace personnel.

Si vous rencontrez des difficultés financières pour vous installer lors de votre départ en mission, contactez Business France qui pourra vous accorder une avance sur salaire remboursable en 6 mois.

Si vous devez vous déplacer hors du pays d’accueil, y compris en France, quel que soit le motif du déplacement, vous aurez besoin de l’autorisation de l’entreprise qui vous a recruté ET de l’autorisation de Business France. Vous devez demander une autorisation de voyage sur le site de Mon volontariat international. Cette autorisation est obligatoire. Elle peut être refusée si le voyage s’avère dangereux, certaines zones dites rouges étant strictement interdites aux voyageurs par le ministère des Affaires étrangères.

Sachez également que vous pouvez séjourner en France au maximum 6 mois, mais votre indemnité géographique sera réduite si votre séjour est supérieur à 7 jours consécutifs.

Oui, si l’employeur pour lequel vous travaillez le permet et si l’organisation du service le permet.

Au retour de votre mission VIE pour valider votre volontariat international en entreprise, vous devez suivre 2 étapes :

Une fois ces documents en votre possession, Business France vous adressera l’Attestation de Fin de VIE.

Une question à poser ? Un problème à régler ? Toute une communauté à votre service…

Oui, vous pouvez le faire jusqu’au jour de votre 29e anniversaire Lire la suite

En vous connectant au site international de Mon volontariat, le site officiel de Business France Lire la suite

Oui, le volontaire perçoit une allocation mensuelle dont le montant dépend de la zone géographique dans laquelle il se trouve. lire plus

Non, car votre rémunération n’est pas un salaire, mais les trimestres réalisés sont validés pour votre retraite.

Crédit photo : © Pixel-Shot/Adobe