Dévoilé en 2019 au salon du Bourget, l’avion Alice d’Eviation a finalement effectué son tout premier vol à Moses Lake, aux États-Unis.

Dévoilé en 2019 au salon du Bourget, l’avion Alice d’Eviation a finalement effectué son tout premier vol à Moses Lake, aux États-Unis.

Eviation Aircraft, une compagnie israélienne, vient de terminer le premier vol zéro émission. Lancé depuis l’aéroport international de Grant County à Washington, l’Alice a voyagé à une altitude de 3 500 pieds pendant une durée de huit minutes. Un vol assez court certes, mais qui constitue une véritable prouesse technologique.

Cet appareil totalement électrique fonctionne avec une technologie de batterie similaire à celle d’une voiture électrique ou d’un téléphone portable. Il ne nécessite que 30 minutes de charge. D’une capacité de neuf passagers (1134 kg), il pourra voler pendant deux heures maximum. Soit des vols entre 240 et 400 kilomètres. L’avion a une vitesse de croisière maximale de 250 nœuds (287 miles par heure). Pour référence, un Boeing 737 a une vitesse de croisière maximale de 588 miles par heure.

125 appareils commandés

Selon le constructeur, alors qu’aucune date de lancement commercial n’a encore été communiquée, il a déjà reçu des commandes de 125 appareils des compagnies aériennes régionales Cape Air (75) et Global Crossing Airlines (50), tandis que DHL Express a commandé une dizaine d’avions.

A terme, Eviation souhaite proposer trois formules : un avion neuf passagers, un avion luxe six passagers et une version e-cargo. Fondée en 2015, Eviation vise actuellement la mise en service de l’Alice d’ici 2027. Cet avion pourrait alors avoir un impact significatif dans les années à venir. En effet, selon l’ONG Transport & Environnement, plus de la moitié des vols « affaires » parcourent moins de 500km en Europe.

À Lire  Golf sur le tas du développement personnel : trouver votre jeu

Décollage 7h10.

Alice vole pic.twitter.com/V7sIpPGfpB

Articles similaires