Selon les résultats d’une étude publiée par RTL, les conducteurs les plus susceptibles d’abandonner sont les jeunes de moins de 35 ans.

Face à la hausse des prix du carburant et à la persistance de la crise inflationniste, toutes les économies sont bonnes, mais elles peuvent parfois être risquées. Comme l’indique un sondage réalisé par la compagnie d’assurance en ligne Leocare que RTL a pu consulter, plus d’un Français sur quatre (27%) possédant une voiture se dit prêt à ne plus payer d’assurance auto.

Un nombre qui augmente considérablement chez les jeunes conducteurs, de moins de 35 ans, dont 40 % pensent à renoncer à l’assurance auto. De plus, cette étude révèle que seulement un conducteur sur cinq de plus de 50 ans se dit prêt à ne pas postuler. Comme le rappellent nos confrères, conduire sur la route sans être en sécurité est un délit passible d’une amende maximale de 3 750 euros.

Actuellement, plus de 800 000 Français roulent sans assurance. Une tendance qui s’explique surtout par les hausses de prix constantes infligées par le secteur aux consommateurs. Selon Christophe Dandois, qui dirige la compagnie d’assurance Leocare, cette explosion des prix est également là pour durer. « Pour l’année prochaine, compte tenu de l’évolution du prix des matières premières, des coûts de réparation, la hausse attendue est comprise entre 4 et 6% », prédit-il. Une situation qui peut amener d’autres conducteurs à ne plus être assurés.

LIRE AUSSIVotre argent – Assurances : hausse d’environ 5% en 2023

Je souscris

Contenu de points illimité

Vous lisez : Voiture : plus d’un quart des Français prêts à partir sans assurance

À Lire  Au Mans, Renault annonce dix signatures