D’après les résultats d’une étude présentée par RTL, les conducteurs seraient davantage prêts à se passer des jeunes de moins de 35 ans.

Face à la hausse des prix du pétrole et à la crise économique persistante, tous les investissements sont bons à prendre, mais ils peuvent parfois être risqués. Comme le montre une enquête réalisée par la compagnie d’assurances Leocare que RTL a pu consulter, plus d’un Français sur quatre (27%) qui possède une voiture se dit prêt à des remboursements d’assurance auto.

Un chiffre qui augmente nettement chez les jeunes conducteurs, de moins de 35 ans, dont 40 % envisagent de se passer d’assurance auto. De plus, cette étude montre que seul un conducteur sur cinq de plus de 50 ans se dit prêt à s’inscrire. Comme nous le rappellent nos partenaires, rouler sur les routes sans assurance est un délit passible d’une amende maximale de 3 750 euros.

Actuellement, plus de 800 000 Français roulent sans assurance. Une situation qui s’explique surtout par les prix toujours plus élevés que le secteur impose aux consommateurs. Selon Christophe Dandois, qui est à la tête de la compagnie d’assurance Leocare, ce prix est également là pour rester. « Pour l’année prochaine, compte tenu de l’amélioration du coût des matériaux, des coûts de réparation, la croissance attendue est comprise entre 4 et 6% », a-t-il prédit. Une situation qui peut conduire d’autres conducteurs à se passer d’assurance.

LIRE AUSSI Votre argent – Assurances : environ 5 % de hausse en 2023

Je souscris

Points illimités

Vous lisez actuellement : Voiture : plus d’un quart des Français sont prêts à se passer d’assurance

À Lire  Excellente avance pour les patients en assurance de prêt