Futura a évoqué le cas du Sky Cruise, un improbable avion de croisière conçu pour transporter 5 000 passagers. Si ce concept n’est qu’un rêve, il se pourrait que, dans quelques années, un navire, un sous-marin de luxe tel qu’un yacht, puisse effectivement circuler au plus près du fond de l’océan. Le concept a été présenté par le constructeur naval néerlandais U-Boat Worx lors d’un événement spécial, le Monaco Yacht Show.

Ce navire de croisière sous-marine porte le nom évocateur de Nautilus. Comme dans l’ouvrage de Jules Verne publié en 1869, il pouvait aisément naviguer sur l’eau ou plonger. En termes de caractéristiques, selon U-Boat Worx, le navire doit mesurer 37,5 mètres pour une masse de 1 250 tonnes. Avec son moteur diesel, il peut se déplacer en surface à une vitesse de 9 nœuds, soit près de 17 km/h, et sous l’eau à une vitesse de 4 nœuds (7,5 km/h) en passant à un moteur électrique. En plongée, le sous-marin pourra atteindre une profondeur de 200 mètres. Nautilus peut rester immergé jusqu’à quatre jours. Son autonomie sous l’eau en vitesse de croisière sera de six heures.

Les navires doivent être équipés de mini bateaux d’appoint placés sous le pont arrière. Un appareil appelé l’Aronnax peut être extrait de la coque du Nautilus pour transporter jusqu’à cinq personnes sur des trajets maritimes courts ou accoster dans des zones du port qui ne peuvent pas accueillir de porte-avions. Au-dessus du sol, le vaste pont Nautilus comprend une piscine et une grande table à manger et un bar. L’ensemble peut être retiré avant la plongée. Dans ce cas, un grand toit recouvre ces éléments afin qu’ils n’absorbent pas l’eau. Le constructeur n’a pas expliqué comment est géré le niveau d’eau du bassin d’eau douce en cas de forte pente du navire.

À Lire  Chances de visiteurs en Corse : l'autopsie du grand échec de l'été

Si ce concept fait un jour appel à « l’eau », le Nautilus sera alors le seul bateau de croisière à éviter le mal de mer. Si la mer est agitée, il suffit alors de plonger pour se ressaisir. © U-Boat…