Mercredi 28 septembre 2022, le rappeur Kaaris a été placé en garde à vue, dans l’Essonne, a informé le parquet d’Evry à la demande de l’Agence France-Presse (AFP), puis diffusé, entre autres, par France 24.

Pendant huit heures, selon ses avocats interrogés par Le Parisien, l’artiste de 42 ans a confronté son ex-petite amie prénommée Linda, qui a porté plainte contre lui pour violences conjugales le 7 juillet 2022. Le même mercredi, feu Okou Gnakouri , de son vrai nom, a été libéré dans la soirée.

Le parquet a indiqué que l’enquête préliminaire est en cours. Selon les avocats conseillant la plaignante, également cités par le journal, « le parquet s’autorise quelques jours de réflexion compte tenu de la médiatisation de l’affaire et convoquera sans aucun doute Kaaris devant le tribunal correctionnel d’Evry ».

Les faits dénoncés par l’ex-compagne de Kaaris

Il faut remonter à janvier 2021. Dans la plainte présentée par Linda – consultée par l’AFP puis reprise…

Peine allégée en appel pour l’ancien magistrat qui a proposé sa fille mineure sur un site libertin

Réformes et aides : ce qui va changer en 2022 pour les aidants familiaux

Mondial 2022 au Qatar : les supporters devront respecter des règles vestimentaires très strictes

Violences conjugales : après deux coups de main, la femme d’Adrien Quatennens porte plainte

« La même histoire sordide des autres victimes » : deux nouvelles femmes dénoncent le PPDA pour viol

À Lire  Le spécialiste du référencement sera présent le 20 octobre au salon du numérique pour partager ses expériences.