Alors qu’une année se succède, les drames continuent de se produire en Guadeloupe. Le 1er janvier, un meurtre est commis aux Abymes. Et oui, trois accidents graves sont à déplorer.

Le passage à la nouvelle année n’a probablement pas refroidi les esprits, ni changé les comportements. 2023 commence comme elle s’est terminée l’an dernier : on déplore déjà les violences et les accidents graves, qui ont fait un mort et plusieurs blessés.

Il était 7h38 lorsque le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) a été appelé à intervenir suite à un « choc latéral à haute cinétique » survenu sur le boulevard de la Riviéra (route nationale 4), à Le Gosier, ce lundi. , 2 janvier 2023. Heureusement, bien qu’il s’agisse de la mobilisation d’un véhicule de désincarcération, les deux conducteurs des véhicules, respectivement âgés de 53 et 22 ans, n’ont subi que des blessures mineures. Ils étaient conscients lorsque les secours sont arrivés. Tous deux ont été transportés au Centre Hospitalier Universitaire (CHU).Un homme de 23 ans impliqué est également sorti indemne de cet accident ; a été laissé derrière

Lors de l’intervention des pompiers, la circulation a été déviée le long de la route de Belle-Plaine, car interrompue, en direction de Pointe-à-Pitre/Sainte-Anne.

Idem dimanche soir, vers 23h40, non loin de là : un autre « choc frontal à forte cinétique » était à déplorer sur la route de Cocoyer, toujours au Gosier. Cette fois, un homme de 58 ans a été grièvement blessé. ; Les pompiers l’ont trouvé conscient, mais ont soupçonné qu’il avait le poignet droit fracturé et ont également mentionné des douleurs à la hanche, à l’abdomen et aux côtes. Cette victime a été soignée avant d’être transférée au CHU.Dans le même accident, une femme de 33 ans a subi des blessures mineures : au bas-ventre et à l’avant-bras gauche. Elle a également été transportée à l’hôpital.

À Lire  Voyager aux États-Unis : Si vous avez déjà été à Cuba, en Iran ou en Libye, un visa est...

Un seul véhicule s’est renversé à plusieurs reprises dimanche matin sur le chemin du Centre, à Saint-François, vers 6 h 50. Nous regrettons une blessure grave et trois blessures mineures. Un garçon de 10 ans était le plus touché ; son bras gauche aurait été fracturé, surtout. Les autres victimes sont un autre enfant et deux adultes. Tous ont été transférés au CHU, dont le plus jeune, au Centre Parents-Enfants du Palais Royal, aux Abymes.

LIRE AUSSI : Les tristes bilans de 2022 : trop d’accidents en Guadeloupe et encore trop de morts sur les routes de l’archipel

A 19h49 le 1er janvier 2023, un homme de 29 ans a été abattu, sur la voie publique, dans la première allée de la cour Zamia (route B), dans les Abymes ; il a reçu au moins une balle dans le cou Lorsque les secours sont arrivés, il était déjà en arrêt cardiorespiratoire. Malgré des tentatives de réanimation, le médecin du Service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) a fini par déclarer son décès, laissé sur place par les pompiers, la victime a été récupérée par une ambulance mortuaire plus tard.

La police nationale est chargée de l’enquête.