Publié le 7 novembre 2022 à 7h38 Source : TF1 Infos

Publié le 7 novembre 2022 à 7h38

Des pluies diluviennes se sont abattues dimanche sur la Guadeloupe et la Martinique.Ces averses intenses ont provoqué des inondations et des glissements de terrain.La Guadeloupe devrait continuer d’être arrosée copieusement au cours des prochaines heures.

De fortes pluies sont tombées dimanche en Guadeloupe et en Martinique.

Ces fortes pluies ont provoqué des inondations et des glissements de terrain.

La Guadeloupe devrait continuer à être fortement arrosée dans les prochaines heures.

Un vieil orage est suivi de pluie. Cela semble se produire en Guadeloupe, après que de fortes pluies se soient abattues sur de nombreuses villes des îles dimanche 6 novembre, provoquant inondations et glissements de terrain. La situation inquiète beaucoup ces habitants qui viennent de se remettre des ravages causés par la tempête Fiona il y a quelques semaines.

Une population qui se relevait à peine

Depuis samedi, la Guadeloupe connaît un événement très pluvieux en raison de « la remontée d’air humide et instable produit conjointement avec le flux Sud-Est côté Atlantique et le flux Sud-Ouest côté Caraïbes, reliés à une zone dépressionnaire ». . jusqu’au sud d’Hispaniola », comme l’explique Météo-France a un bulletin sur la situation. « Des pluies abondantes et torrentielles ont été enregistrées en six heures, notamment du côté de Petit Bourg avec 250mm (haut significatif), 100mm du côté de Goyave et 68mm à Baie Mahault », précise la météo. Tant de glissements de terrain et d’inondations ont été enregistrés sur l’île.

Ce qui a suscité « une certaine peur » dans la population qui a subi « un grand choc » après le passage de la tempête Fiona mi-septembre, comme l’a expliqué le maire de Goyave, Ferdy Louisy. « La honte est toujours là, les gens n’ont pas été rétablis », a-t-il témoigné au micro de LCI, notant la montée des eaux dans des zones déjà touchées mi-septembre par des inondations dues à la tempête Fiona. « En raison de l’extrême préoccupation de la situation à Goyave », le maire de la commune a donc déclenché le « système de protection des cellules (PCS) » qui a permis d’évacuer les personnes dans les zones dangereuses.

À Lire  Costa Croisières revient aux Antilles françaises à partir du 22 décembre

Tôt le matin, après le calme de l’après-midi, un orage a de nouveau soufflé sur l’île. La circulation est « difficile » à plusieurs endroits, selon la Route de Guadeloupe qui a rappelé que « la saison cyclonique n’était pas encore terminée ». Tous les établissements scolaires de Guadeloupe, Marie-Galante, Les Saintes, La Désirade et Saint-Martin resteront fermés lundi en raison du risque d’inondation, ont annoncé la rectrice de l’académie Christine Gangloff-Ziegler et le président de l’arrondissement Alexandre Rochatte, conjointement . déclaration. Des problèmes d’approvisionnement en eau ont également été signalés à Baie-Mahault et Petit-Bourg, a indiqué le Syndicat de gestion de l’eau et de l’assainissement de Guadeloupe. Les îles devraient continuer à être fortement arrosées au cours des prochaines heures. Météo-France est donc restée vigilante aux fortes pluies et orages, notant que « la dernière amélioration est attendue mardi, mais elle devrait se faire progressivement ».

La Martinique a également été touchée par ces intempéries. Elle a été replacée dimanche en vigilance jaune après avoir été relevée en orange samedi, l’île des Caraïbes étant fortement jonchée de pluie. Les glissements de terrain se sont produits principalement dans le secteur de Sainte-Marie. « Je suis très inquiet. Je demande à tout le monde de rester chez soi », a déclaré Nestor Azerot, le maire de la ville, sur la radio communautaire RCI.

Plus de lectureDernière minuteTendance

Accueil-Météo et intempéries-VIDEO – Martinique et Guadeloupe : inondations et glissements de terrain suite à de fortes pluies