Un permis de construire est délivré. L’appel d’offres et la recherche d’aide sont sur le point de commencer. L’équipe de Tac Tic Animation doit emménager dans ses nouveaux locaux à la rentrée 2024. Côté prix, la facture est plus élevée que prévu, environ 2 M€.

Est-ce le début du développement de cette immense verrue au coeur de la ville de Vervins ? En tout cas, la municipalité n’a jamais approché le but. Pendant des années, après avoir dirigé une entreprise de charcuterie, puis une poissonnerie, le bâtiment a été abandonné, et s’est détérioré au fil des ans. Face à cette situation embarrassante et profitant de la vente, la mairie de Vervins décide de racheter l’immeuble au début des années 2000. Des travaux d’urgence y sont effectués, ainsi que sur l’eau… En attendant le grand projet . L’espace de création abrite alors les services du centre social et culturel Tac-Tic Animation, actuellement situé dans une ancienne maison de l’avenue Paul Doumer. Il s’y est installé en 2015, afin de rayonner dans le sud de la Thiérache (anciens cantons de Vervins et Sains-Richaumont). L’un d’eux se trouve à La Capelle, dans la section Thiérache Nord. « Ici, nous avons un vrai problème. Nous ne pouvons pas accepter le public comme il le mérite. Nous sommes obligés de transférer des emplois vers d’autres endroits de la ville. Bien que fonctionnant, ce n’est pas une bonne situation », explique Isabelle Lamory, directrice du Centre socioculturel de Vervin. Il est donc clair qu’elle voit d’un bon œil, ce qui va se passer dans le futur prévu à la place du Général Leclerc : « Là, nous serons bien placés, dans la ville, près de la mairie, d’un musée, d’une médiathèque. Pour organiser nos événements, ce sera un bon endroit et un bâtiment adapté ».

À Lire  Gradignan : la maison d'arrêt allie sécurité et tranquillité

L’article sera à retrouver dans le journal La Thiérache du jeudi 1er décembre 2022.