Si le temps est redevenu glacial ces jours-ci, permettant aux canons à neige du Markstein et du Ballon d’Alsace de commencer à déblayer les pistes, il dénigre aussi les sports de neige. Et, en particulier, les stations de ski alpin, qui sont devenues, après tout, un symbole de ce qu’il ne faut pas faire à l’ère du réchauffement climatique et de l’empreinte carbone combinée. Dans ce contexte, les opérateurs des stations, bien qu’un peu fatigués d’être pointés du doigt par le public, sont attentifs. Et si tout est prêt pour l’ouverture des premières pistes, la sobriété énergique s’impose.

« L’objectif est de tirer pour le début des vacances de Noël, le 17 décembre, voire plus tôt si les conditions sont réunies », précise Thomas Cron, directeur des opérations du Markstein-Grand Ballon. Le front de neige de jeudi soir à vendredi vient de toucher les Vosges du sud, mais grâce au froid, les stations équipées de canons à neige peuvent sérieusement attendre la fin…

À Lire  UNIVAIRMER - Assistant Personnel de Voyage Certifié H/F - CDI - (Nantes - 44) | Annonces | TourMaG.com, le spécialiste francophone de l'information touristique