Valence. Après deux années compliquées, le fleuve s'arrête (enfin) à sa vitesse de marche

Le 27 septembre 2019, le premier navire a accosté à l’escale de Valence. Depuis, cet investissement touristique subit les effets du Covid-19 et une forte baisse de la clientèle étrangère. Trois ans plus tard, le bras de fer connaît son premier été « normal ».

&#xD ;

Par –

L’ambition : doubler le nombre de bateaux d’ici trois ans

L’ambition : doubler le nombre de bateaux d’ici trois ans

&#xD ;

À Lire  Annulation du Covid : Gîtes de France obtient gain de cause contre ses clients