Après un épisode sanitaire compliqué en station de ski, la fréquentation est repartie à la hausse pendant les vacances de février. Domaine skiable alpin de Chamrousse

Le retour sur les pistes

bénéficie de la réouverture des remontées mécaniques, avec un chiffre d’affaires en hausse de 45% par rapport à 2021.

Des vacanciers satisfaits 

« Pour ces vacances, on attendait beaucoup de monde. On s’est vite rendu compte que les gens étaient friands de sports d’hiver et qu’ils avaient très envie de retrouver les pistes », explique Chloé Halot, responsable du service communication de l’office de tourisme de la station. . De plus, le domaine connaît un regain d’envie des vacanciers de chausser à nouveau leurs skis, après presque deux ans de restrictions. Pour beaucoup, c’était aussi l’occasion de se lancer. « On s’est rendu compte qu’il y avait aussi beaucoup de primo-arrivants. Les gens avaient très envie de venir, beaucoup de réservations ont été faites à l’avance. Par rapport aux années normales, on a quand même plus de 30% de réservations en mars et plus de 25% en avril. On s’attend à une bonne fin de saison avec beaucoup de monde. »

Chez les commerçants, les effets de la pandémie persistent

Dans la station de Chamrousse, les skieurs ont pu profiter d’une météo idéale pour dévaler les pistes. Pour Marion, c’est une vraie satisfaction de repartir skier dans de si bonnes conditions. « Nous avons eu un temps de rêve, une neige extraordinaire. L’année dernière, nous avons utilisé la station différemment, mais le ski est toujours incomparable ». Même constat pour Laurent. « C’était un peu une libération de retrouver la montagne. L’année dernière on s’est adapté en faisant du ski de fond, mais le ski alpin c’est quand même autre chose ».

À Lire  Vinted, eBay, Shopmium, WeWard... Voyage en France avec accessoires

Beaucoup de monde sur le terrain, mais du côté des restaurateurs il est difficile de trouver de l’affluence les grands jours. Les mesures sanitaires toujours en vigueur dans les commerces freinent leur fréquentation. Laurent travaille au restaurant Le Grillon à Chamrousse au fil des saisons depuis 43 ans. « Je trouve que cette année ce n’est pas terrible. Peut-être que le coronavirus a ralenti les gens, on refuse encore beaucoup de gens qui n’ont pas le carnet de vaccination. Par rapport aux autres saisons que j’ai pu faire depuis que j’ai passé par là, j’ai l’impression qu’il n’y a pas eu beaucoup de monde cette année pour les vacances scolaires. » Même constat pour Gilles, responsable du magasin de location de matériel « Jean-François Sport ». « Cette année nous avons encore eu beaucoup de personnes, mais ce n’est pas exceptionnel non plus. On va faire une saison qui n’est pas exceptionnelle, mais raisonnable. »