A partir de décembre, les Français font leurs valises pour se rendre sur les pistes de ski. Tout? Pas vraiment. Seule une petite partie de la population bénéficie de l’ouverture progressive des stations de sports d’hiver.

Le mois de décembre marque le grand départ de la saison de ski. Si Val Thorens et Tignes (Savoie) accueillent déjà du public, d’autres stations de sports d’hiver s’apprêtent à ouvrir leurs portes au fil des semaines. Une nouvelle qui ne manquera pas de ravir les amateurs de ski.

Et ils sont nombreux : 8 Français sur 10 rêvent de dévaler les pistes, selon une enquête du site de location de vacances TripandCo*. Mais combien d’entre eux partent réellement en vacances au ski cette année ? Très petit.

A découvrir également : Vacances au ski : Si vous partez du temps pendant ces vacances de Noël vous pourrez économiser énormément

Seul un Français sur 10 partira au ski cet hiver 2022/2023

Selon l’enquête, seulement 11% des habitants de la France vont réellement dans la neige. Si 21% aiment tout simplement ce type d’aventure, un autre chiffre est plus frappant : 62% des sondés rêvent de skier… mais n’en ont pas les moyens financiers.

Le coût des vacances aux sports d’hiver, un frein énorme pour les skieurs

Le prix trop élevé de ce type de séjour est en effet un élément clé, parmi les freins qui empêchent les Français de dévaler les pistes. Les tarifs liés au ski (mentionnés par 81% des répondants), aux déplacements (47%), à l’hébergement (41%), aux vêtements (18%) ou encore à la vie quotidienne en station (16%) leur semblent tout bonnement prohibitifs.

À Lire  Essence : chez Lidl Voyages l'avion est en haut, la France en bas

Même si la France compte de nombreux domaines skiables bon marché – dont les moins chers d’Europe – les activités à la neige demandent tout de même un certain budget. Une semaine de ski en famille coûte « l’équivalent de trois mois de salaire au Smic », selon les analyses de l’Observatoire des inégalités, partagées par BFM.

Partir en janvier ou en mars, le bon plan pour un séjour à la neige moins cher

Pourtant, « il existe aujourd’hui des alternatives et des solutions pour réduire le coût d’un séjour au ski », précise Guillaume Patrizi, co-fondateur de Tripandco. Partir en janvier ou en mars permet d’avoir des prix très attractifs. Par exemple, la semaine la moins chère est celle du 7 janvier avec un prix moyen de 389€ par personne comprenant l’hébergement et le forfait de ski (source : Baromètre 12ᵉ Ski Express) ».

Le manque de maîtrise du ski, un facteur particulièrement bloquant

On y pense moins spontanément. Cependant, le fait de ne pas savoir skier est également cité par de nombreux répondants. 56% de ceux qui ne partent pas en vacances au ski justifient cela avant tout par leur faible niveau de ski. 21% déclarent simplement détester le froid !

* Enquête TripandCo auprès de 2 114 personnes, représentative de la population nationale française âgée de 18 ans et plus, réalisée en novembre 2022.