Imaginé il y a une dizaine d’années, ce projet – porté par l’association sans but lucratif Maison Hemma – est très attendu.

Jenny Milevoj, chef de projet à la maison Hemma.

Au printemps prochain, le canton de Genève accueillera la première maison suisse pour jeunes atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence. Soutenue par l’asbl Maison Hemma – portée par le directeur général de Clair Bois, Pierre Coucourde – cette initiative est désormais lancée. Il est le fruit d’une décennie de réflexion principalement menée par Mikaëla Halvarsson, spécialiste de l’accueil des personnes atteintes de troubles cognitifs, également directrice de l’EMS Les Charmettes à Bernex.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

À Lire  "Une décision très douloureuse" : fatigué, Zoher quitte son poste de CPE pour devenir agent immobilier