La rédaction du Parisien n’a pas participé à la rédaction de cet article.

Si vous partez au ski cette année, variez les plaisirs en essayant différentes activités. Pensez surtout à la luge, très ludique et vraiment accessible à tous. Pas besoin de prendre de cours ni de beaucoup de matériel : la luge suffit pour le faire pendant des heures. Au lieu de louer un traîneau, achetez-en un. Il existe des modèles de traîneaux pour adultes pour tous les prix et tous les budgets, et vous êtes assuré de récolter rapidement les fruits de votre achat. Si vous avez besoin d’un peu d’aide pour décider, consultez notre guide. Nous vous informerons sur les différents types de luge et vous proposerons quelques suggestions de brainstorming. Tout ce que vous avez à faire est d’emballer votre luge et votre équipement de ski et de dévaler les pentes.

Cette luge Snow Max de la marque Rolly Toys peut être utilisée dès l’âge de 3 ans et convient donc à tous les groupes cibles et même aux adultes de grande taille, car elle peut transporter une charge allant jusqu’à 100 kilos. Ce traîneau est stable et sa forme épouse la personne qui s’y trouve. Les freins sont en métal et il y a un cordon de traction.

Ne vous inquiétez plus en voiture ou en train pour aller skier en choisissant ces luges 4X de la marque Com Four. Il s’agit d’un ensemble de quatre et ils sont très compacts. Ils sont également légers et chacun est livré avec une poignée pour une portabilité facile. Plusieurs couleurs sont disponibles. Par contre, elles sont un peu petites pour les adultes.

Vous pouvez accueillir deux personnes sur ce traîneau signé Alice’s Garden car il s’agit d’un biplace. Il est fabriqué en France et est équipé d’une poignée pour un transport facile. Il dispose de deux freins très utiles pour le ralentir mais aussi pour contrôler sa trajectoire. Le traîneau est également équipé d’un cordon avec lequel vous pouvez par ex. B. peut tirer lorsque vos enfants sont assis dessus.

Pour gagner encore plus de place dans vos bagages lorsque vous skiez, rien ne vaut cette luge gonflable d’Ajkvoice. Ce dernier est très léger et ses deux poignées permettent de s’accrocher lors de la descente. Grâce à l’air présent, il est très confortable et peut accueillir jusqu’à deux passagers. Il est facile à gonfler. Cependant, elle est en danger de mort.

Misez sur l’authenticité avec cette luge Davos de la marque Eda. Il est en bois de hêtre et a un style vintage très agréable. Les extrémités sont renforcées pour éviter d’endommager le chariot et les risques de blessures. Ce toboggan est très solide et conçu pour un passager. Un véritable objet de collection.

Faites de la luge dans les meilleures conditions grâce à ce modèle avec volant Deuba. Vous pourrez contrôler la trajectoire. L’assise est confortable et légèrement haute pour une position confortable. Ce traîneau a un système de freinage. S’il est pourvu d’une structure métallique, il ne peut cependant pas supporter une charge de plus de 75 kilos.

À Lire  Avalon Waterways, testé pour le Québec par des agents et OJQ

Quelle est l’origine du mot luge ?

Connaissez-vous l’étymologie du mot Luge ? Selon la région ou le pays, il aura des origines différentes. Il vient du franco-provençal « lujhe », du gaulois « leudia » signifiant « traîneau », ou encore du latin « leudico ». En irlandais, le terme «slaod» est utilisé, ce qui signifie «radeau, remorquage». En vieux breton on utilise le mot « stloit » qui signifie « tirer, glisser ». Le terme luge, que nous connaissons tous, a été utilisé pour la première fois en Suisse au XVIe siècle. C’est ainsi que cette pratique est désormais appelée dans tous les pays francophones.

Est-ce que la luge est un sport ?

Bien que beaucoup d’entre nous aiment la luge de montagne comme passe-temps, c’est en fait un sport. Et plus populaire que jamais. Le traîneau était déjà 800 avant JC. utilisé par les Vikings n’est donc pas nouveau. Les amateurs s’entraîneront assis la plupart du temps, tandis que les pros s’allongeront sur le dos pour la vitesse la plus rapide possible. Les meilleurs compétiteurs peuvent conduire leur traîneau jusqu’à 140 kilomètres à l’heure, ils doivent donc être en parfait contrôle, car il n’y a pas de freins sur les traîneaux de compétition. Ce sont généralement les pistes de bobsleigh qui sont utilisées pour les compétitions de luge.

Quant à l’entrée de la luge dans le monde des championnats, elle est possible en 1957 grâce à la création de la Fédération Internationale de Luge de Course. Deux ans plus tôt, en 1955, la luge était représentée aux championnats du monde à Oslo. Il a été inclus pour la première fois dans le programme des Jeux olympiques d’hiver lors de l’édition de 1964 à Innsbruck, en Autriche.

Les différents types de luge

Voyons maintenant les types de traîneaux que vous pouvez trouver sur le marché. Tout d’abord, vous avez les modèles pour adultes ou enfants. L’un des principaux avantages de la luge est qu’elle convient également aux très jeunes enfants. Sous surveillance, un enfant de moins d’un an peut parfaitement faire de la luge, vous le tirez ou vous restez à l’écart pendant que la luge glisse doucement sur une très petite pente. Évidemment, ce ne sont pas les mêmes traîneaux qui plaisent aux petits et aux grands. Ils ne seront pas de la même taille et n’auront pas la même résistance. Ceux pour enfants ont généralement une corde qui peut être tirée. Il y a aussi des traîneaux pour enfants avec des ceintures de sécurité.

Vous avez également le choix entre des luges 1 place et 2 places. Il est donc possible de faire de la luge à deux, ce qui peut être très amusant. Si vous voulez un maximum de contrôle sur les pentes avec votre motoneige, rien ne vaut un modèle avec volant. L’avant du traîneau est articulé pour se déplacer dans la direction souhaitée. Enfin, la présence ou l’absence de freins. Certains traîneaux sont très basiques et n’en ont pas, d’autres en ont. Ils permettent de s’arrêter mais aussi de contrôler un peu mieux sa descente.

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont à titre indicatif et sont susceptibles d’être modifiés. Consulter Le Parisien Le Guide