A Londres, nous avons pu essayer le Galaxy Z Fold 4 et le Galaxy Z Flip 4 en avant-première. Les nouveaux terminaux pliables de Samsung, qui ressemblent beaucoup à leurs prédécesseurs, apportent un peu de maturité à cette catégorie encore très jeune.

Commençons par quelque chose d’inhabituel : les prix. Le 26 août 2022, Samsung sortira ses nouveaux Galaxy Z Flip 4 et Galaxy Z Fold 4 avec des prix de 1 109 euros et 1 799 euros, ce qui les empêchera d’être les terminaux pliables abordables que toute l’industrie des smartphones attend depuis 2019. , année de présentation du premier Galaxy Fold.

Pourquoi? Plusieurs facteurs entrent en jeu, comme le manque de composants, l’inflation, la parité euro/dollar et le contexte économique mondial, qui empêchent Samsung de baisser drastiquement ses prix. C’est évidemment le principal point négatif de ces nouveaux produits qui, pour inspirer un nouveau public, doivent impérativement voir que leurs prix se rapprochent de ceux des autres smartphones. L’achat moyen en France tourne autour des 300 euros, on en est encore loin.

Maintenant que je vous ai parlé du pire, parlons du reste. Sur le papier, le Galaxy Z Flip 4 et le Galaxy Z Fold 4 ne sont que des versions améliorées du Galaxy Z Flip 3 et du Galaxy Z Fold 3. Est-ce vraiment un problème ? Quelles sont les nouvelles fonctionnalités les plus importantes ? Nous avons essayé ces appareils en avant-première, en attendant de pouvoir vous proposer leurs tests complets.

Samsung Galaxy Z Fold 4 : moins de bordures, plus d’autonomie et une meilleure caméra

Design : copier, coller (et un peu diminuer)

Le Z Fold 4 ressemble au Z Fold 3 qui lui-même ressemblait au Z Fold 2. Oui, en trois générations, Samsung ne semble pas vraiment chercher à se réinventer. Vraiment surprenant, dans le sens où la marque coréenne est connue pour sa capacité à innover et que le marché du pliage, dans lequel elle a été la première à entrer, est encore en construction. Tester de nouvelles choses nous semble logique, mais Samsung semble trop attaché à son design d’origine. La bonne nouvelle, c’est qu’en main, le Galaxy Z Fold 4 a toujours l’air futuriste (et perd du poids, avec 263 grammes sur la balance contre 271 grammes l’an dernier). Il est également légèrement plus petit, mais c’est à peine perceptible à moins que vous ne le compariez directement à son prédécesseur.

De génération en génération, le concept reste le même. Fermé, le Galaxy Z Fold 4 ressemble à un smartphone normal (seulement plus épais, comme si deux smartphones étaient posés l’un sur l’autre). Ensuite, il dispose d’un écran OLED de diagonale de 6,2 pouces avec un ratio de 23,1:9. Pourquoi tant de précision ? Parce que ça change vraiment tout. Dessiné comme une télécommande, le Galaxy Z Fold 4 est très fin en main, ce qui le rend facile à prendre en main. Son écran s’étend en longueur. (Par comparaison, dites-vous qu’une TV est dans un ratio de 16:9 et qu’un iPhone ne dépasse pas 19,5:9).

Plié (s’ouvre comme un livre), le Galaxy Z Fold 4 se transforme en une petite tablette. Ensuite il offre un sublime écran de 7,6 pouces, avec un ratio encore plus original de 21,6:18 (il est presque carré). La dalle OLED utilisée ici par Samsung frôle la perfection. LTPO 1-120 Hz, définition de 2176 par 1812 pixels… L’écran du Fold 4 est sublime, même si les différences ne sont pas si visibles d’une génération à l’autre. Mais ce n’est qu’un détail, sa cible n’est pas celle du Fold 3.

Alors vous vous demandez sûrement ce qui a changé entre le Fold 3 et le Fold 4. Les changements esthétiques sont minimes :

Si vous espériez un emplacement pour stylet S-Pen, pas encore. Doit être acheté séparément et expédié séparément.

Caméra sous l’écran : un peu mieux, mais toujours bof

Autre amélioration esthétique, qui mérite son propre paragraphe, c’est la caméra selfie du Galaxy Z Fold 4. Comme l’année dernière, il s’agit d’un capteur de 4 Mpix assez particulier, car caché sous l’écran. Comment ça marche? En termes simples, l’écran a la possibilité de devenir transparent dans cette zone grâce à certains pixels spéciaux, qui peuvent être désactivés pour laisser la caméra voir. Résultat : on perd en qualité et l’écran n’est pas très bien défini dans cette zone.

Qu’est-ce que tu penses? Nous devrons tester davantage le smartphone pour le savoir. C’est mieux que l’an dernier, mais toujours très brouillon. On voit trop de pixels sur fond clair et on ne peut que le regretter. En tout cas, c’est mieux qu’une bague noire, non ?

A noter également qu’il y a une autre caméra frontale (10 Mpix) sur l’écran replié. Enfin, vous pouvez prendre des selfies avec le module triple caméra de l’appareil, en le dépliant et en le faisant pivoter.

Les appareils photo du Galaxy S22

Justement, parlons de ce module triple caméra. Jusqu’à présent, il y a toujours eu un fossé générationnel entre le Z Fold et les meilleurs Galaxy S, ce qui peut être frustrant pour les utilisateurs les plus exigeants, qui recherchent le meilleur du meilleur.

À Lire  Cinq questions pour sauver

Si le Galaxy Z Fold 4 ne correspond pas au Galaxy S22 Ultra, le meilleur smartphone de Samsung sur la photo, il est aligné avec les Galaxy S22 et Galaxy S22+, les smartphones les plus populaires de Samsung au niveau supérieur. Sur son dos, on retrouve :

C’est la première fois que le Galaxy Fold est aussi bien équipé en photos. Ce module caméra, associé à son grand écran, peut en faire l’appareil de voyage ultime.

Quelles autres nouveautés pour le Z Fold 4 ?

Parlons enfin des autres nouveautés du Galaxy Z Fold 4, tant techniques que logicielles :

Sans être révolutionnaire, le Galaxy Z Fold 4 est sans surprise le smartphone pliable le plus abouti au monde. On peut lui reprocher quelques absences (comme un capteur d’empreinte sous l’écran, comme sur le Vivo X Fold), mais le produit de Samsung donne envie. Nous avons hâte de le tester !

Samsung Galaxy Z Flip 4 : le même prix que le Galaxy S22+, mais en plus cool

Design : là aussi, presque aucun changement

Logiquement, ce sera le Galaxy Z Flip 4 qui se vendra le plus parmi les smartphones pliables. Pourquoi? Parce qu’il est abordable (il coûte autant que le Galaxy S22+) et que son design n’est pas exotique. Ce téléphone à clapet, une fois ouvert, prend des allures de smartphone classique. Nous ne l’achetons pas pour faire de nouvelles choses mais pour son look. Cela rend donc son taux d’adoption beaucoup plus élevé.

Encore une fois, Samsung fait quelque chose de nouveau avec quelque chose d’ancien. Il y a moins de bezels (-1,5 mm de longueur, ce qui est considérable), mais le Z Flip 4 est une copie conforme du Z Flip 3. Il propose toujours le même écran OLED de 6,7 pouces une fois déplié et, à l’avant, arbore un l -écran dit « de couverture » de 1,9 pouces. Samsung ne change presque rien sauf la technologie de l’écran. On passe en LTPO 1-120 Hz, ce qui devrait améliorer l’autonomie.

Le concept du Z Flip reste le même : ressusciter les téléphones à clapet d’hier. Une fois plié, le Z Flip 4 tient dans la plus petite des poches. C’est un produit conçu pour refroidir, avec pour seule nouveauté matérielle un écran plus résistant (+10%) grâce à une charnière allégée. Il pèse 187 grammes, soit 4 grammes de plus que son prédécesseur, mais dispose d’une batterie de plus grande capacité.

La génération TikTok et Instagram dans le viseur

Avec la gamme Z Flip, Samsung semble toujours cibler les jeunes (ou ceux qui essaient de l’être). Disponible en 4 coloris (bleu, violet, or, noir), le smartphone peut être personnalisé sur le site de Samsung. A vous de créer la combinaison de votre choix, pour avoir un téléphone unique. Une proposition amusante pour un smartphone.

Ensuite, certaines nouveautés du Z Flip 4 semblent s’adresser directement aux générations Z et Alpha. Instagram, TikTok, YouTube Shorts et Facebook supportent le « Flex Mode », c’est-à-dire l’utilisation du smartphone plié à 90 degrés, comme un ordinateur portable. Cette nouveauté a pour objectif de vous permettre de vous filmer, sans avoir à poser le smartphone au mur, il tient tout seul.

Les appels vidéo sont également à l’honneur. Après Google Duo, sur Facebook Messenger et WhatsApp pour prendre en charge le mode Flex.

Enfin, Samsung ajoute une autre nouveauté « cool », la possibilité d’afficher une vidéo sur l’écran de couverture, pour voir un extrait d’une vidéo à chaque fois que vous voulez regarder l’heure. Le modèle de test que nous avons essayé mettait en vedette le groupe coréen BTS. Autant dire que la cible de Samsung est facile à repérer.

Enfin une bonne autonomie ?

Parlons rapidement des caractéristiques techniques du Z Flip 4, qui est en quelque sorte un smartphone haut de gamme un peu allégé. Oubliez l’appareil photo du S22, il faut se contenter ici d’un module double caméra (12 + 12 Mpix, grand angle et ultra grand angle). En revanche, on a droit au processeur Snapdragon 8+ Gen 1, le même que sur le Z Fold 4. L’appareil n’est pas aussi bien équipé que le S22+ mais, au même prix, il n’est pas du tout inférieur. Esthétiquement, nous le préférons beaucoup.

La vraie nouveauté du Z Flip 4, celle qui nous fait dire qu’il peut largement dépasser le Z Flip 3, c’est l’autonomie. Grâce à une batterie d’une capacité de 3 700 mAh (au lieu de 3 300 mAh), on s’attend à de bien meilleurs résultats. Nous avons hâte de le vérifier. Le smartphone est disponible en trois capacités : 128 Go (1 109 euros), 256 Go (1 169 euros) et 512 Go (1 289 euros). C’est plus cher que l’an dernier, on ne peut que le regretter. La bonne nouvelle est que Samsung conservera le Z Flip 3 dans son catalogue, sous les 1 000 euros.

Faut-il se laisser tenter par un smartphone pliant ?

Il faudra attendre de tester ces appareils pour vous le dire (on ne sait jamais, il pourrait y avoir un gros problème), mais on a presque envie de vous dire que c’est le bon moment. Après quatre générations, Samsung semble enfin dépasser la catégorie et proposer des appareils matures. Si un effort côté prix était souhaité, les Z Flip 4 et Z Fold 4 semblent être d’excellents appareils pour ceux qui peuvent se les offrir. Reste à savoir s’ils resteront des appareils de niche ou si Samsung réussira enfin à les mettre en avant. La marque nous a promis d’augmenter le nombre de points de vente où ces appareils sont disponibles et espère un véritable bond entre 2022 et 2023. Les prédictions sont bonnes, il faut y croire.