Aujourd’hui, démarrer une franchise semble être une solution sûre pour de nombreuses personnes qui souhaitent devenir leur propre patron. Cependant, face à la multitude d’opportunités offertes, les porteurs de projets peuvent avoir du mal à choisir l’industrie sur laquelle se concentrer et, plus encore, à choisir le réseau qui répond le mieux à leurs attentes. Parmi les nombreux secteurs d’activité en essor aujourd’hui, le secteur de l’habitation se démarque avant tout par son dynamisme.

Un entrepreneur, franchisé ou non, recherche la rentabilité. Dans le cas d’une franchise, c’est aussi la sécurité et la certitude de pouvoir compter sur la force et la notoriété de marques connues du grand public qui seront plébiscitées. Cependant, si les questions de retour sur investissement et de sécurité sont importantes, les questions de cœur de métier le sont tout autant. Cette dernière doit répondre pleinement aux aspirations des futurs investisseurs et chefs d’entreprise, sur plusieurs points non négligeables.

Premièrement, le secteur doit rester dynamique à moyen et long terme, et ne pas être une mode passagère, un effet de chance. Ainsi, le futur franchisé doit avoir les compétences nécessaires pour exercer son futur métier. Certains sont, comme la gestion d’équipe ou le goût du contact client, largement transversaux et se retrouvent dans de nombreux métiers. Cependant, cet esprit de commerce, cet appétit pour la relation client sera plus important dans le secteur de l’habitation et de la rénovation.

Il y a, en effet, un élément d’irrationalité qu’il ne faut pas oublier : les clients font appel à des professionnels pour des projets qui touchent à leur habitation, leur intimité la plus profonde. La relation de confiance avec le professionnel est donc déterminante pour la bonne compréhension des besoins de la clientèle et la réalisation des projets; et par conséquent pour la réussite de l’entrepreneur franchisé, d’autant plus que les projets en question sont le plus souvent le fruit d’une longue réflexion de la part des clients et qu’ils ne les renouvellent pas très souvent : nous n’avons pas de vestiaire ni installons-nous des volets roulants tous les jours. .

Le candidat à la franchise dans ces secteurs aura donc forcément la fibre commerciale et le souci de la satisfaction client lié au corps.

La force de la franchise : s’appuyer sur des concepts éprouvés et sur un accompagnement

Une franchise apporte un concept et surtout une structure d’exercices à ses futurs partenaires. Les candidats sont sûrs de la viabilité de leur entreprise, ou du moins de leurs concepts ; et tous deux sont formés aux métiers et accompagnés durant l’activité. La formation est en effet importante, notamment dans des domaines aussi techniques que certaines branches de l’habitat ou du mobilier domestique, les réseaux mettent également à disposition des porteurs de projets qui les intègrent à leur force de vente, par le biais du marketing ou de la communication.

Mais la force des chaînes de franchise dans des secteurs soumis à certaines tensions, comme la retraite et l’habitat, sera aussi l’assurance pour les franchisés de bénéficier de tarifs négociés à la force du nombre. en plus d’avoir plus de visibilité dans l’offre, un point sensible dans lequel de nombreuses filières subissent actuellement de fortes tensions (pensons notamment au bois, très utilisé dans la filière) liées au contexte volatil de l’économie mondiale.

À Lire  Fin de vie : Emmanuel Macron lance une concertation pour d'éventuelles évolutions fin 2023

Un marché en progression constante, soutenu par l’actualité…

S’il s’agit sans aucun doute d’une aide dont les chaînes de franchise dans le secteur de l’habitation se seraient bien passées, force est de constater que la crise du COVID-19 a considérablement aidé l’activité. Lors des confinements successifs de l’année 2020, les Français ont en effet été contraints de rester chez eux et ont pu regagner leur domicile. Ils ont alors eu l’occasion, même si ce n’était pas choisi, de voir que leurs espaces de vie pouvaient être plus confortables, actualisés ou améliorés de manière plus prosaïque.

Le secteur du logement, tant de l’extérieur que, surtout, de l’intérieur, est en plein essor, soutenu par la présence forcée des Français chez eux pendant de longues périodes ces derniers mois. De ce fait, les demandes des professionnels du secteur se sont multipliées, que ce soit pour des travaux ou de simples quincailleries, qui ont soutenu le développement de nombreuses enseignes et notamment celles ouvertes à la franchise.

… comme par l’action des pouvoirs publics

L’actualité qui a soutenu la progression des sociétés de logement ne se limite pas à la crise sanitaire et à ses conséquences. Les problématiques actuelles liées au réchauffement climatique et à ses conséquences ont également impacté les foyers français, ainsi que le conflit en Ukraine et la hausse des prix de l’énergie (pétrole et gaz naturel) que cela entraîne. En conséquence, mieux isoler les bâtiments résidentiels est devenu une cause nationale, également vue comme un levier de croissance pour que l’économie française se redresse après la contraction de 2020.

L’Etat subventionne ainsi les travaux d’isolation de toute une partie des logements et oblige les propriétaires à le faire, interdisant la location de certains logements considérés comme des passoires thermiques.

Bien sûr c’est une question de morale et d’éthique, sociale, mais c’est aussi un vecteur de croissance, permettant d’accompagner l’ensemble du secteur de la construction et de l’habitat. Les enseignes du secteur sont ainsi accompagnées dans leur développement par l’action des pouvoirs publics qui, grâce au soutien et aux subventions qu’ils proposent aux particuliers, soutiennent la demande et permettent la réalisation de nombreux projets. Ceci est prometteur pour tous les candidats à la franchise de l’industrie et garantit de bonnes perspectives de rentabilité sans délais extravagants.

Un secteur qui recouvre des métiers très divers

Sous l’appellation générale de secteur de l’habitat et de l’ameublement domestique, il existe en fait des réalités très différentes. Cette multitude de métiers est l’une des plus grandes forces de l’industrie, car elle permet à de nombreux porteurs de projets de trouver la marque et le métier qui répondront le mieux à leurs attentes, ainsi que celui qui sera le plus pertinent. à votre situation personnelle. Ce secteur, porté par un fort dynamisme et appelé à perdurer dans les années à venir, est donc riche en opportunités entrepreneuriales.