Le Clermont Foot 63 a repris l’entraînement, ce lundi 28 novembre, pour une reprise particulière… Pascal Gastien et ses joueurs se sont vraiment promenés pour la première fois sur le nouveau gazon hybride du centre de formation, chauffé et tout neuf.

La cour de récréation de près de 15 000 m2, construite en un temps record de juin à novembre, en collaboration avec SEIRI (maîtrise d’œuvre) et SPARFEL (prestataire de services gazon), devrait permettre au groupe professionnel d’entrer dans une nouvelle ère… Concernant les conditions de travail.

« La pelouse est belle… Je pense que le terrain sera préservé pendant l’hiver et c’est ce qu’on espère. Ce qui est important pour nous, c’est d’avoir un bon terrain tout au long de la saison, quelles que soient les conditions météorologiques. Cela n’enlève rien au travail qui a été fait auparavant, et j’en profite pour remercier le staff de la Métropole pour tout ce qu’il a fait depuis l’existence du club », a commenté Pascal Gastien lors d’un point presse de reprise, avant « Il faut remercier le président qui a investi ici et veut construire quelque chose de durable. Aujourd’hui, c’est le terrain. Demain, espérons-le, le centre de formation. Le club avance. Nous sommes arrivés à l’heure avec ce que les dirigeants voulaient mettre en place à leur arrivée. »

Pour Yannick Flavien, conseiller du président, « c’est un vrai projet structurant du club. C’est important de pouvoir évoluer vers un outil de ce niveau, de pouvoir continuer à grandir pas à pas avec humilité mais ambition, pour pouvoir attirer de nouveaux joueurs mais aussi les garder sur le long terme. On était un peu en retrait par rapport à un certain nombre de concurrents en Ligue 1, sans parler des clubs internationaux. Nous sommes aussi dans une région où l’hiver peut parfois être rude, il est important de continuer à pouvoir offrir aux joueurs et au staff des conditions idéales pour s’entraîner. »

A la tête du projet avec différents prestataires, Raphaël Clemente, responsable du stade Clermont Foot 63, nous en dit plus sur la répartition de l’espace : « Nous avons un grand terrain modulable avec des buts mobiles. L’idée était de chercher le moins possible, en dehors de l’opposition, en créant un espace de préparation physique, une surface spéciale pour les gardiens de but, et un espace synthétique d’environ 1 500 m2 pouvant être utilisé à volonté pour le tennis de balle ou d’autres jeux. . »

Côté technique, Raphaël Clémente précise : « On est sur une surface à 90% de gazon naturel, auquel on a ajouté 10% de fibres synthétiques. L’idée est d’avoir un terrain qui puisse bien vivre et suivre les bonnes saisons, dommageables le moins possible, avec très peu d’éradication Le défi technique devait répondre aux exigences du moment, avec une référence particulière à la gestion de l’eau : « Normalement, pour créer ce genre de terrain, il faut le reconstituer avec beaucoup d’eau pour être capable de compacter la couche de sable. C’était une vraie réflexion sur le lieu, pour être le plus vertueux possible à ce niveau. Nous avons trouvé un autre type de sable, qui se dépose tout seul. »

À Lire  Top 14 : Semaine amusante de l'USAP

Côté chauffage, là aussi le projet est pensé pour être performant, comme l’explique Yannick Flavien : « Nous avons décidé de nous raccorder au réseau de chaleur de la ville. Il y a eu beaucoup de travail pour amener ce réseau au niveau du terrain, avec des investissements importants de la part du club. Nous avons valeur d’exemple pour le grand public, il était important de pouvoir utiliser ce type de chauffage qui correspond aux normes environnementales de l’ère du temps. Au total, plus de 150 mètres de canalisation ont été tirés pour réaliser ce joint.

Au total, le club a investi plus de 2 millions d’euros dans la création de l’aire de jeux, qui sera chouchoutée au quotidien par un jardinier dédié de la société SPARFEL, notamment pour Clermont Foot 63. La deuxième phase du projet d’aménagement pour le groupe professionnel du centre de formation, cette cour de récréation devrait être rejointe dans quelques mois par un nouveau bâtiment dédié avec vestiaires, salles de sport, salles de soins et de vie, bureaux pour le personnel technique, etc.

En attendant, nos Clermontois préparent activement cette deuxième partie de saison qui s’annonce optimiste d’emblée : « On va avoir une grosse reprise. Nous sommes dans la chaîne Lille, Lyon, Rennes. Puis direction Angers avant d’attaquer Monaco et Marseille. Je dis depuis longtemps qu’on est loin du but, il faut constamment maintenir cette pression et cette envie de points. Nous allons nous entraîner en Espagne, nous espérons qu’il fera beau, pour éviter la neige afin de bien travailler. On va jouer un match amical contre Valence, Valladolid, ce sont de bonnes équipes, mais ce sera surtout important ce qu’on fait à l’entraînement tous les jours », conclut Pascal Gastien.

> Album photo de récupération

Accès à l’entrainement

Vous souhaitez assister à la formation Clermont Foot 63 ? L’accès pour le grand public se fait désormais par la rue Martin et André Pougheon.

Le nouveau terrain en vidéo

En images : les différentes étapes de la conception du terrain