[Ville et CA Rochefort, Charente-Maritime, 25 communes, 700 agents, 63 500 habitants] Les bienfaits de l’activité physique sur la santé et le bien-être ne sont plus à démontrer. Le sport serait même « l’occasion de repenser le rapport au travail » (lire ci-dessous). La ville et la commune d’agglomération de Rochefort font partie des communes qui se sont emparées de la question en entamant en 2017 l’élaboration participative (1) de leur propre programme d’action baptisé « Bien ».

Catalysant la démarche, le Connected Challenge a été lancé à l’automne 2020 avec l’application United Heroes, qui enregistrait l’activité physique quotidienne et la convertissait en points.

Marche et vélo d’appartement

25 départements avec des équipes de 5 à 25 joueurs ont participé à ce challenge transversal. «Cela a aidé à se motiver mutuellement pour marquer autant de points que possible.

Nous étions dans une dynamique, tant individuellement que collectivement, pour nous dépasser », rapporte Xavier Gelot, Chef de projet « Prévention et gestion des déchets », Secrétaire de la CHSCT.

Cependant, l’opération, qui devait durer dix-huit mois, a été écourtée à un an. « Avant, il y avait surtout des agents qui pratiquaient déjà le sport, mais on a réussi à motiver de nouvelles personnes », explique Julien Pouriel, chargé de projet pour « Développement du sport communautaire ».

Maxime Rolland, responsable du service « Hygiène, Urbanisme et Cadre de vie », fait partie de ceux pour qui ce défi a eu un effet déclencheur. « Moi, qui conduisais presque toujours pour me rendre au travail, j’ai commencé à courir, puis j’ai acheté un vélo d’appartement. L’application avait un côté très ludique », se souvient-il. Chaque équipe avait deux ou trois ambassadeurs chargés de motiver les troupes. Les agents ont également eu accès à des informations et des conseils sur le bien-être et l’activité physique via l’application United Heroes, ainsi qu’à des cours diffusés sur une chaîne YouTube.

Très bon outil de management

« La première réussite est le gain en termes de convivialité et d’ambiance de travail. C’est un très bon outil de management pour créer des liens et une dynamique commerciale », précise Julien Pouriel.

À Lire  Santé : Top 5 des meilleurs conseils nutritionnels !

« Cela a renforcé l’esprit d’équipe », confirme Maxime Rolland. Plus de 50% des salariés y ont participé. Une fois le défi terminé, d’autres promotions ont été développées, comme des cours de musculation le mardi midi. Des séances de renforcement musculaire (vingt minutes le matin) ont été animées par l’un des éducateurs sportifs communautaires des départements à postes physiques.

Les agents sédentaires ont également droit à leurs « pauses détente partagées » d’étirements de 15 minutes, proposées deux fois par semaine par le même éducateur physique dans des salles de réunion. « J’assiste aux réunions et aux pauses du mardi ensemble. Ces activités sont physiquement très bénéfiques. On est tous mélangés et il n’y a pas de jugement », assure Maxime Rolland.

Une responsable du personnel consacre 50 % de son temps au programme de loisirs, la professeure de sport 25 %. Pour encourager la participation, le maire président a envoyé une lettre à tous les gestionnaires pour encourager les horaires de travail flexibles.

Un vade-mecum pour une stratégie RH globale

Le 27e livre de l’Observatoire Mutuel du MNT, sorti en juillet, intitulé « Sport-Santé, une opportunité pour repenser le rapport au travail », propose un vade-mecum pour aider les collectivités à proposer des activités physiques et sportives aux individus. S’appuyant sur les bonnes pratiques de collectivités pionnières et sur les conseils d’experts, ce guide de gestion montre ce qui peut être fait, décrit les phases, les difficultés à surmonter et donne des recommandations pour adopter ce type de démarche qui, selon les auteurs, doit être un élève des administrateurs. d’Inet, « Participer à une stratégie RH globale ».

Il rappelle également tous les bienfaits de la santé sportive au travail, tant du côté des agents (augmentation du bien-être, prévention des risques professionnels, gestion du stress, etc.) que du côté associatif (lutte contre l’absentéisme, cohésion d’équipe). , augmentation de la productivité, marque employeur, etc.).

Classement 01