Un bel été pour les voyagistes, mais qu'en est-il de l'hiver ?

bilan été 2022 et perspectives automne – hiver 2023

bilan été 2022 et perspectives automne - hiver 2023

L’été 2022 signe un véritable retour à l’activité. Malgré les difficultés opérationnelles : vols annulés, difficultés sur certaines destinations, les tour-opérateurs se réjouissent de cette embellie. Ils se tournent désormais vers la saison automne – hiver avec quelques interrogations.

Après avoir passé un bel été, les yeux sont désormais tournés vers la saison automne – hiver. – Depositphotos.com Auteur AndrewLozovyi

« Les résultats de l’été, en juillet et août, sont globalement positifs, indiquait récemment Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, dans nos colonnes. &#xD ;

&#xD ;

Après deux années marquées par la pandémie de covid-19, l’été 2022 apparaît comme la saison du retour à l’activité. &#xD ;

&#xD ;

« On retrouve le même nombre de dossiers traités qu’en 2019 avec un volume d’affaires en hausse de 20% » a-t-il précisé.

&#xD ;

Un bel été pour les voyagistes

Un bel été pour les voyagistes

A lire aussi : Jean-Pierre Mas (EDV) : « On est très en retard sur l’automne-hiver ! »

&#xD ;

Du côté du groupe Marietton Développement, les feux sont également au vert. « Pour les mois de mai, juin, juillet, août, septembre et octobre, nous dépassons largement les niveaux de 2019 » avec un panier moyen plus important confirme Laurent Abitbol, ​​Président de Marietton Développement. &#xD ;

&#xD ;

« L’été a été excellent pour toutes nos marques. » a-t-il ajouté dans une interview publiée la semaine dernière.

De l’activité mais un été compliqué

De l'activité mais un été compliqué

Parmi eux, Voyamar qui a réalisé « une très bonne saison ».

&#xD ;

« Nous avons rempli tous nos engagements à partir de la mi-juillet sur la Crète en Croatie. La Tunisie a eu d’excellents résultats, je n’avais pas vu ça depuis longtemps. 90% de notre chiffre sur la Tunisie a été réalisé sur nos 6 clubs tunisiens Naya. »

&#xD ;

La Grèce s’en est aussi très bien sortie » précise Aurélien Aufort, Directeur Général du Groupe Marietton qui regrette tout de même que l’été ne commence vraiment qu’à la mi-juillet « J’ai encore quelques difficultés à combler du 1er au 15 juillet »&#xD ;

À Lire  "Le marché des superyachts a été dopé par la pandémie de Covid-19"

&#xD ;

Des problèmes opérationnels à gérer

Des problèmes opérationnels à gérer

La Grèce s’en est aussi très bien sortie. »

&#xD ;

Un bel été également de NG Travel. La Grèce, l’Espagne, la Tunisie, le Maroc et la République dominicaine ont été plébiscités.

&#xD ;

Automne-hiver : des ventes de dernière minute

Automne-hiver : des ventes de dernière minute

« Nous progressons par rapport à 2019, les ventes ont très bien fonctionné alors que nous avons commencé plus tard. Nous faisons mieux qu’en 2019, aussi parce que nous avons plus de clubs : 100 en 2022 contre 70 en 2019 et nous avons aussi moins de concurrence avec la fin de Thomas Cook et TUI qui est moins engagé sur les vols » explique Philippe Sangouard Directeur de Boomerang Voyages (Groupe NG).

Quant à FTI Voyages, Axel Mazerolles, le directeur général se réjouit également du volume de ventes réalisé cet été : « Notre volume de passagers est supérieur à celui de 2018 – 2019 avec des réservations à la toute dernière minute. »

&#xD ;

Ici aussi, l’Égypte, la Grèce, la Tunisie, l’Espagne et la République dominicaine tirent les ventes sans oublier la Turquie. &#xD ;

L’Asie revient en force chez Climats du Monde

&#xD ;

Les voyagistes spécialisés conservent, malgré la très réelle reprise de l’activité, les difficultés opérationnelles rencontrées notamment en juillet.

&#xD ;

« Nous avons récupéré un tiers de notre chiffre d’affaires, qui est déjà énorme, mais nous avons raté notre saison d’hiver, qui représente 50% de notre activité. L’été nous a permis de retravailler après deux ans à zéro. & #xD;

&#xD ;

Mais la saison a été compliquée avec les galères des compagnies aériennes, et les difficultés avec les prestataires sur place : loueurs, hôteliers… la dégradation du service est très nette notamment sur l’Amérique du Nord et surtout sur les Etats-Unis. » explique Jean Eustache, PDG d’AmériGo.

&#xD ;

Mais la saison a été compliquée avec les galères des compagnies aériennes, et les difficultés avec les prestataires sur place : loueurs, hôteliers… la dégradation du service est très nette notamment sur l’Amérique du Nord et surtout sur les Etats-Unis.

&#xD ;

Lire aussi : USA Tourism : « les agences doivent informer leurs clients » de la situation ! 🔑

A l’opposé, le spécialiste de l’Asie Climats du Monde « fait un carton » sur l’Indonésie et « la Thaïlande s’en est bien remise ». &#xD ;