Les trottinettes électriques sont de plus en plus populaires, mais connaissiez-vous vraiment les règles qui s’y appliquent ?

Trottinettes électriques : casques, assurances, « Nous devons tout repenser », l’Association contre l’anarchie urbaine fait appel pic.twitter.com/H0cvVSEvYh

– RMC (@RMCInfo) 24 août 2022

Aujourd’hui, les scooters électriques sont de plus en plus populaires parmi les utilisateurs, en particulier dans les grandes villes. En effet, alors que les voitures sont aujourd’hui les bienvenues et que les pouvoirs publics s’efforcent de les interdire, ces nouveaux moyens de transport gagnent logiquement en popularité. Et pourtant, peu d’utilisateurs le savent, mais ils sont soumis à de nombreuses règles, parfois méconnues. Nous vous invitons à vous familiariser avec certains d’entre eux pour vous déplacer en toute sécurité et sans vous exposer à la moindre sanction.

Les écouteurs sont interdits

C’est un principe que peu de gens connaissent, et pourtant il est en fait inscrit dans la loi. Tout comme lors de la conduite d’une voiture, il est strictement interdit d’utiliser des écouteurs ou des écouteurs lors de la conduite d’un E-scooter. En effet, leur utilisation est dangereuse car les sons extérieurs comme l’approche d’un autre véhicule ne peuvent plus être entendus. Vous serez condamné à une amende de 135 € si vous ne respectez pas cette règle, alors mieux vaut quand même garder votre casque dans votre sac !

Après nouvel accident à Lyon, augmentation alarmante de la mortalité des utilisateurs de trottinettes électriques ➡️ https://t.co/GZkaSViPbt pic.twitter.com/8PBBsVGaB2

À Lire  'Macron Leasing' : la voiture électrique à 100 euros par mois prévue pour 2023

— Le Parisien (@le_Parisien) 23 août 2022

Vous ne pouvez pas circuler sur les trottoirs

On voit souvent beaucoup de trottinettes électriques rouler sur les trottoirs, notamment dans les grandes villes comme Paris. Pourtant, peu le savent encore une fois, mais cette pratique est strictement interdite. En effet, vous devez ensuite rouler sur la route avec d’autres véhicules. Sauf si une piste cyclable est prévue, auquel cas vous devrez l’utiliser comme un vélo. Dans certaines municipalités, vous pouvez être autorisé à conduire sur les trottoirs, mais pas à plus de 6 km/h. Dans tous les cas, les piétons doivent avoir la priorité.

A lire aussi : Trottinette électrique : quelle est la sanction en l’absence d’assurance ? Trottinette électrique : quels sont les meilleurs modèles en 2022 ? Trottinette électrique : vaut-il la peine de l’assurer ?

Vous ne pouvez pas vous garer partout

On pense souvent qu’on peut garer sa trottinette électrique où on veut. Eh bien, ce n’est pas du tout comme ça, bien au contraire. Il est interdit de stationner sur les trottoirs dans certaines communes qui ont par la suite installé des places spécifiques. Dans la plupart des cas, cependant, le stationnement est autorisé, à condition qu’il ne gêne pas les piétons. Dans tous les cas, évitez de vous asseoir avant de sortir du magasin ou de prendre le métro.

Après la mort d’un enfant de cinq ans dans un accident de trottinette électrique, Nice sort son arsenal de sécurité sur la Promenade des Anglais ➡️ https://t.co/abRhDBE8Xs pic.twitter.com/OOETBRZbJf

— Le Parisien (@le_Parisien) 8 juillet 2022