Des pistes à perte de vue

Les stations de ski italiennes n’ont rien à envier aux grandes stations des Alpes ou de Haute-Savoie. Prenez Sestrières, par exemple, dans le quartier de La Via Lattea. En italien, Via Lattea signifie Voie lactée. De plus, ce domaine skiable compte pas moins de 400 kilomètres de pistes de ski. La plus grande « star » de la Via Lattea est Sestrières. Ce village de montagne mondialement connu est situé à 2 035 mètres d’altitude, on y trouve quelques hôtels, des résidences de charme au pied de la piste de slalom et même un des resorts Club Med. Toujours dans les Dolomites, il y a une station balnéaire de Cortina d’Ampezzo : on l’appelle aussi la Reine des Dolomites et sa région vaut le détour. le test? En 2026, cette station de ski accueillera les Jeux olympiques d’hiver.

Copyright Faabi – i-Stock via Getty Images

Des stations typiques

C’est aussi dans les Dolomites que vous trouverez quelques-unes des stations balnéaires les plus typiques, à l’architecture authentique. Comme par exemple la petite ville de Madonna di Campiglio. C’est un village des municipalités italiennes de Pinzolo et Tre Ville, dans la province de Trente, dans la région montagneuse de Val Rendena. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, la station thermale devient un lieu de séjour très prisé de la noblesse et de la bourgeoisie aisée. L’impératrice Sissi et son mari François Joseph y séjournèrent plusieurs fois. Aujourd’hui, la station est conçue comme une petite ville agréable avec ses nombreux commerces et on y vient pour ses terrasses et ses après-ski à la mode. Les bars, clubs et restaurants de Madonna di Campiglio attirent au moins autant que son architecture typique et son domaine skiable.

À Lire  4 châteaux à louer entre amis en France

La gastronomie méditerranéenne sur les pistes

En choisissant d’aller skier en Italie, vous profiterez d’une gastronomie très particulière, certaines régions à cheval sur la France et l’Italie, vous trouverez quelques spécialités savoyardes ainsi que la crème de la pâtes et des préparations gastronomiques à l’italienne faisant une topographie des restaurants et de la restauration chambres d’altitude dans les gares italiennes. La région est réputée pour sa charcuterie, et cela nous change des raclettes et fondues systématiques que l’on trouve habituellement dans les stations balnéaires françaises. Si vous souhaitez goûter à la gastronomie italienne entre deux pistes rouges, optez pour l’authenticité des stations tendances telles que Brixen, Meran, Moena et Wolkenstein qui attirent aussi bien les amateurs de glisse que les gourmands.

Ne manquez plus l’actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.