Prêt à rénover sa maison ou à lui offrir un petit rafraîchissement ? Pour certains emplois, il ne suffit pas de se retrousser les manches ; règles doivent être respectées. On fait le point.

Faut-il demander une autorisation pour installer des prises chez soi ?

En principe, tant que vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez ajouter des prises sans faire appel à un électricien agréé. Mais mieux vaut savoir raccorder les fils car, si l’installation ne répond pas à la norme NFC 15-1001 en vigueur, en cas de surtension, d’incendie ou de tout autre problème lié à une non-conformité du circuit, le les compagnies d’assurance pourraient refuser d’indemniser un éventuel sinistre. En revanche, si vous êtes locataire, vous devez demander l’autorisation du propriétaire avant d’installer de nouvelles prises.

Doit-on demander une autorisation pour remplacer ses fenêtres ?

Il n’est pas nécessaire de déposer une déclaration de travaux en mairie si les nouvelles fenêtres sont identiques aux précédentes (couleur, type de menuiserie, etc.) ou si un double vitrage est installé au lieu d’un simple. En revanche, pour bénéficier de l’aide gouvernementale MaPrimeRénov’ (france-renov.gouv.fr), mise en place pour faciliter la rénovation énergétique, que vous soyez propriétaire ou locataire, les travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE ( garant reconnu de l’environnement). Bon à savoir : un bailleur peut également bénéficier de cette aide, à condition qu’il loue son bien vide et pendant au moins 5 ans après la fin des travaux.

À Lire  Les meilleurs endroits pour organiser votre événement d'entreprise à Toulouse

Je veux aménager un point d’eau dans une chambre …

Lorsque vous habitez en appartement, tant que vous ne mettez pas en péril la structure de l’immeuble et que vous intervenez dans votre propre logement, vous pouvez le plus souvent réaliser des travaux (sauf dispositions réglementaires contraires). de copropriété). Mais, si vous pouvez changer votre carrelage ou votre lavabo, vous ne pouvez pas installer une douche à un autre endroit que la salle de bain sans demander l’accord des autres copropriétaires lors d’une assemblée générale, car vous devez relier vos arrivées et ses évacuations à le réseau de l’immeuble, et donc intervenir sur les canalisations communes. Avant de sortir les perceuses et les marteaux, assurez-vous au préalable que l’assurance habitation du logement en question couvre ce nouveau point d’eau, faute de quoi, en cas de sinistre, elle pourrait refuser la prise en charge.

Merci à Maître Grégory Damy, avocat à Nice. gregorydamy.niceavocats.fr

1. Norme qui fixe les règles de conception, de construction et de maintenance des installations électriques basse tension en France.