Les élus réunis en conseil de quartier ont accepté plusieurs points importants. Il a également été question du terrain de soccer, qui ne répond plus aux attentes.

Afin de réduire la facture énergétique de 30 %, la chaudière de l’école maternelle doit être remplacée en 2023 pour 24 843 euros.

L’équipement ne répond plus aux attentes

Dans le cadre d’une deuxième phase de construction prévue à partir de 2023, la ville poursuivra divers travaux intérieurs et « permettra de relier la cour au centre-ville via le monument aux morts et le parking Europa », annonce le maire Éric Gérard.

Et parmi les autres travaux importants proposés il y a la restructuration du terrain de football, malgré les investissements importants que la municipalité a fait pour le football ces dernières années, et notamment les vestiaires/tribunes en 2016.

Le matériel actuel ne répond pas aux attentes du club et des 160 licenciés. La place d’honneur, qui est la seule utilisable en hiver humide, est infranchissable en raison de sa surpopulation. Le terrain dit supérieur ne permet pas différentes séances d’entraînement.

Réfection du système de drainage

« Et nous n’avons pas la capacité d’investir dans le gazon artificiel », ajoute-t-il. Le projet consiste donc à réaliser la « réhabilitation complète du système de drainage avec préparation du sol et ensemencement sur toute la surface, sablage, ameublis et balayage ». Le coût estimatif est estimé à 111 393 € et est éligible à 70 %.

Le programme d’aménagement et de réfection des rues et trottoirs est également prévu : Jonction Rue de Verneuil et Chemin de la Grosse Pierre, secteur Galoup / Bruyère, Rue de l’abreuvoir, Square Pfalzgrafenweiler et Cimetière pour 105 188 €.

À Lire  Le sapin Saint-Nicolas est placé place Stanislas à Nancy, "il est beau, il est haut, il est excellent

Sans oublier l’achat d’un serveur informatique avec disques durs, licence et logiciel pour 18 339 € et la possibilité d’externaliser le système informatique.

Le conseil communal confirme son adhésion à la mission déléguée à la protection des données d’Eure-et-Loir Ingénierie (pour 1 800 € en 2023 et 1 170 € les années suivantes).

Les autres points à l’ordre du jour

tarif d’évacuation de l’eau. Après l’attribution du contrat DSP Eau Assainissement à Aqualter le 27 octobre 2022 pour 8 ans, les élus ont déterminé les parts fixe et variable des prélèvements communaux à compter du 1er janvier 2023. « La facture standard est quasiment identique pour l’usager utilisant 60m3 d’eau et il y aura un relevé à distance », ajoute le maire.

Aquaalter réalisera les investissements nécessaires au bon entretien et au renouvellement des réseaux.

Subvention. Une dotation complémentaire de 1 000 € à l’UCIA est inscrite au budget. Une demande de subvention Leader a été déposée pour financer la borne tactile.

Budget 2022. Décision rectificative au budget principal et aux budgets annexes.

Recensement. Pour le recensement prévu du 19 janvier au 18 février 2023, la ville recrute des compteurs et leur propose de payer des compteurs jusqu’à 800 euros bruts.

La querelle. La désignation « Demeure de la bisbille » est inscrite.

Cet article vous a-t-il été utile ? Notez que vous pouvez suivre L’Action Républicaine dans la rubrique « Mes Messages ». En un clic après l’inscription, vous pouvez trouver toutes les dernières nouvelles de vos villes et marques préférées.