Par SudOuest.fr avec AFP Publié le 08/03/2022 à 14:26 Mis à jour le 08/03/2022 à 14:30

Les premières culottes menstruelles ont été distribuées à l’école de Nanterre et le dispositif devrait être conservé toute l’année avant d’être renouvelé l’année prochaine

Le département des Hauts-de-Seine a lancé sa campagne « Toutes culottes » ce mardi, journée internationale de la femme : plus de 3.000 culottes menstruelles lavables seront distribuées tout au long de l’année, pour lutter contre l’insécurité menstruelle. C’est la première collectivité en France à le faire de façon permanente, le dispositif devrait être reconduit l’année prochaine.

« Nous avons eu des signalements de différentes sources sur ce problème d’insécurité menstruelle et il n’est pas normal que ce problème existe en France aujourd’hui », a déclaré le président du conseil départemental Georges Siffredi, venu à Nanterre pour lancer la campagne. inauguration de la septième école française pour femmes dans les Hauts-de-Seine.

« Quand on parle de pauvreté menstruelle, il faut réfléchir chaque mois aux réponses », a ajouté Bénédicte de Kerprigent, directrice et fondatrice de l’Institut des Hauts-de-Seine, qui dirige les écoles françaises de filles. « Avons-nous en France aujourd’hui les moyens de répondre, chaque mois, au manque de serviettes hygiéniques ? C’est compliqué… Mais si tu changes un peu tes habitudes, tu n’as besoin que de deux ou trois culottes en coton pour être indépendante », explique-t-elle.

#GeorgesSiffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine inaugure le nouveau siège du Lycée Français des Femmes à Nanterre. Ouvert en janvier 2019, déménagé à son emplacement actuel en octobre 2020. pic.twitter.com/wujGU9nfAb

La société Blooming, partenaire du dispositif, estime la durée d’une culotte menstruelle entre deux et cinq ans. Les 3.000 culottes seront distribuées au sein des écoles féminines françaises, lors des tournées « Bus santé des femmes » ou encore aux collégiennes dans le cadre de forums, a indiqué le département.

À Lire  Culotte menstruelle : on s'y met enfin ? Magazine

Mardi matin, les premières culottes étaient disponibles à l’école de Nanterre. Cette école propose des cours de français et d’informatique pour 15 euros de frais de scolarité par an, aux femmes étrangères. « C’est une bouffée d’air frais », a témoigné Ourida, un Algérien de 35 ans, lors d’une table ronde. « Depuis mon arrivée » en France en 2010, « je me consacre à la famille, aux enfants, et ici je fais quelque chose pour moi ».