Le chiffre d’affaires de Heineken en Afrique a atteint 16,4 milliards d’euros au cours des six premiers mois de l’année, en hausse de 37% en glissement annuel, a annoncé le groupe la semaine dernière. Son bénéfice a augmenté de 22,3% à 1,27 milliard d’euros. Les ventes totales d’alcool ont augmenté de 7,6 % au cours de la même période, la marque Tiger enregistrant de bonnes performances au Nigeria. Cependant, l’augmentation du nombre de vins en Afrique a été « régulière », selon le communiqué.

Cependant, à l’échelle mondiale, le groupe s’inquiète de « l’incertitude » due à la hausse des prix.

Dans un communiqué publié par Heineken, il a déclaré: « Les consommateurs retournent dans les pubs, et la demande reste forte à l’heure actuelle, malgré la hausse des coûts qui commence à peser sur les revenus qu’ils peuvent obtenir », a déclaré Heineken, où il s’est félicité de la relance de activité, notamment en Europe et en Asie.

À Lire  Bière : en rachetant Distell, Heineken veut étendre sa présence en Afrique