Avec un déficit de 31 millions d’euros en 2022 contre 47 l’an dernier et près de 70 sous l’ère Bangou, les finances de Pointe à Pitre s’améliorent mais elles sont toujours dans le rouge. Dans son dernier avis, l’Association Régionale des Comptes note qu’il y a une meilleure gestion des fonds par rapport aux années précédentes mais cela reste encore insuffisant. Il recommande au recteur de régler le budget.

J. Rayapin

À Lire  Ecotourisme en France : quelles sont les meilleures îles à visiter sans voiture ?