Question orale n° 0141S de Mme Catherine Belrhiti (Moselle – Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 15/09/2022 – page 4402

Catherine Belrhiti attire l’attention du ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique sur le système actuel de taxation des résidences secondaires. En effet, les conversions de logements en maisons de vacances ou chalets sont de plus en plus nombreuses également dans les communes côtières telles que celles de moyenne et haute montagne ou à fort potentiel touristique, qui sont également soumises à des restrictions de construction. Il en résulte une augmentation des coûts de logement et donc une diminution de l’accueil des jeunes familles, des effectifs scolaires, du nombre d’écoles et d’autres services publics dans ces communes, comme les commerces de proximité, les services médicaux et paramédicaux, ainsi qu’une simple mesure permettrait néanmoins d’endiguer ce phénomène dramatique en augmentant le taux d’imposition des résidences secondaires. A l’heure actuelle, la loi de finances (2020-2023) n’autorise une telle augmentation qu’à l’égard de l’ensemble des terrains bâtis de manière arbitraire et proportionnelle. Or, cette situation conduit à traiter de la même manière des situations très nettement différentes : doit-on admettre que les ménages modestes devenus propriétaires de leur logement subissent la même pression fiscale que les ménages aisés propriétaires de plusieurs logements ? la taxation des logements secondaires et des terrains à bâtir permettrait donc d’une part d’éviter la désertification des communes de province soumises à des contraintes de construction, et d’autre part une taxation aveugle des propriétaires qui se trouvent dans d’autres situations. Une telle mesure conjuguerait ainsi les bienfaits de la préservation des services publics et de la démographie sur l’ensemble de la France avec les bienfaits d’une fiscalité plus juste et plus équitable.S’il partage ces objectifs, elle ne doute pas qu’il soutienne ndra cette mesure de décoration à l’occasion du prochain Conseil des finances. Acte ou toute occasion plus proche qu’il nous notifiera.

À Lire  Remplacement de fenêtre : aide et conseils - Mon Jardin & ma maison

En attente de réponse de