Selon une étude d’Assurland.com, la moyenne de cette année est de 611 euros, un taux stable sur un an grâce à la baisse du nombre d’accidents et de vols l’an dernier.

Bonne nouvelle pour les automobilistes, les tarifs d’assurance auto resteront stables cette année, notamment à cause (ou à cause de) l’année 2020 où le nombre d’accidents et de vols a nettement diminué en raison des restrictions et restrictions sanitaires.

Selon une étude* réalisée par Assurland.com, le prix moyen cette année pour assurer un véhicule de particulier est de 611 euros. Le prix montera à 643 euros en moyenne pour une assurance tous risques, qui concerne 54 % des conducteurs français.

Pour les contrats moins complets, la moyenne est de 590 euros pour les polices bris de glace, responsabilité civile et vol/incendie et de 569 euros pour la responsabilité civile seule (utilisée par 12 % des conducteurs).

Les jeunes conducteurs de Tesla à Paris paieront le plus cher

Tarifs stables mais très différents selon l’âge du conducteur. Ils passent même du simple au plus du double selon les études et diminuent avec l’âge.

Dès lors, le tarif pour les jeunes conducteurs (18/25 ans) s’élève à 1021 euros en moyenne contre 400 € pour les 66/75 ans. Ils paient presque deux fois plus que la moyenne nationale.

Le conducteur de 66 ans breton d’une Dacia paiera le moins

Si l’âge change le prix de la politique de manière significative, il en va de même pour l’emplacement. Ainsi, selon l’étude, le prix moyen en Bretagne est de 508 euros contre 732 euros en Corse. Les autres régions les plus chères sont évidemment l’Ile-de-France (690 euros) et la Provence Alpes-Côte-d’Azur (664 euros), régions où le risque de vol est considéré comme le plus élevé.

À Lire  "La Volvo doit démarrer tous les matins" Thierry Schoone - ancien DSI de Teleperformance Marché Francophone

Un autre critère fort de différenciation est le type de véhicule assuré. Ainsi, une assurance Tesla coûtera en moyenne 1021 euros par an, alors qu’une assurance Dacia ne coûtera que 451 euros ou 498 euros pour Mitsubishi. Derrière, on voit des marques haut de gamme comme Porsche (929 euros), BMW (752 euros), Audi (743 euros) ou encore Jaguar (724 euros).

Dernier critère de discrimination, l’usage. S’il est exclusivement privé, la prime moyenne est de 582 euros, celle-ci monte à 624 euros pour les trajets domicile/travail, 638 euros pour les trajets privés et professionnels et 818 euros pour un vrai usage professionnel avec des tournées régulières. Mais cela ne concerne que 5% des assurés.

*Étude réalisée en 2020 auprès de conducteurs âgés de 18 ans et plus, comparant 413 000 tarifs d’assurance auto.