La 29ème édition des Semaines du Cinéma Européen se tient au Maroc du 7 au 21 décembre 2022 dans quatre villes du Royaume, avec une sélection des plus grands films européens de l’année, avec la Palme d’Or du Festival de Cannes. Cérémonie d’ouverture.

Ce rendez-vous inoubliable du cinéma européen au Maroc se déroulera à Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger avec un programme riche et varié de 8 films sélectionnés et primés dans les plus grands festivals de cinéma à travers le monde, ainsi que des films que des courts métrages. Au sud de la Méditerranée, il met en avant le communiqué de presse de la rédaction.

En mai dernier, le réalisateur suédois Ruben Östlund remportait pour la deuxième fois la Palme d’or au Festival de Cannes après avoir reçu « The Square » en 2017, et intégrait ainsi le groupe spécial des cinéastes avec deux prix. Depuis, « Sans filtre », son film événement, ne cesse de susciter l’enthousiasme, notamment lors de ses passages aux Festivals de Toronto, Karlovy Vary, Londres et Deauville.

Portant un regard cynique sur la société de consommation, « Sans Filtre » aborde la guerre des classes avec un humour fort et sans concession. Le film suit Carl et Yaya, plusieurs mannequins et influenceurs, qui sont invités sur un yacht pour une croisière de luxe, juste après la Fashion Week. Bien que l’équipage prenne grand soin des vacanciers, le capitaine refuse de quitter sa chambre à l’approche du fameux dîner. Les événements prennent une tournure inattendue et le rapport de force s’inverse lorsqu’un orage se lève et menace le bien-être des passagers.

À Lire  Dans l'Église, "l'affaire Santier montre un lien très fort entre abus spirituel et abus sexuel"

« Nous sommes très heureux de revenir chaque année avec le meilleur des derniers films européens. Des films d’art et d’essai qui ont visité les plus grands festivals du monde et nous apportent une force unique et puissante sur les questions de société contemporaines », a déclaré Patricia Llombart Cussac, de l’Union européenne. Ambassadeur du Maroc.

« La culture, notamment à travers le cinéma, nous rassemble et nous unit. C’est aussi un outil de discussion, de compréhension, de respect et de divertissement. Le film d’ouverture, « Unfiltered » du Suédois Ruben Östlund, provoquera certainement rires et polémiques, comme partout où il a été diffusé dans le monde », a poursuivi Cussac.

Depuis leur création, les Semaines du cinéma européen continuent de promouvoir les films d’auteurs européens, encore rares dans le cinéma marocain. La convention tant attendue des cinéphiles et des curieux, ravis de retrouver une sélection régulière de films de qualité et recherchés. L’événement attire environ 12 000 spectateurs chaque année.

Les Semaines du Cinéma Européen sont organisées depuis 1991 par l’Union Européenne au Maroc en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, l’Institut Cinématographique Marocain, la Fondation Hiba et l’Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech.