Publié le 6 décembre 2022 à 11h32, mis à jour le 6 décembre 2022 à 13h26 Source : JT 20h Semaine

Publié le 6 décembre 2022 à 11h32, mis à jour le 6 décembre 2022 à 13h26

Chaque année, 6 millions de sapins sont vendus en France.Ils coûtent plus cher cette année.Mais les vendeurs, pépiniéristes, fleuristes et autres grandes surfaces se livrent une guerre des prix.

Chaque année, 6 millions d’arbres sont vendus en France.

Ils coûtent plus cher cette année.

Mais les vendeurs, pépinières, fleuristes et autres supermarchés se livrent une guerre des prix.

Vous l’observez pendant de longues minutes : ses nageoires, sa couleur ou sa taille. Et cette année, il y a un autre détail : son prix. Acheté en moyenne 30 euros en 2021, le sapin naturel coûte 35 euros cette année, jusqu’à 15% de plus. De quoi dissuader certains clients. Supermarchés, jardineries, magasins de meubles… Tous se battent pour proposer l’offre la plus attractive, comme le montre le reportage de TF1 ci-dessus. Par exemple, chez Auchan à Brétigny-sur-Orge, le journal est offert, ainsi qu’un bon de réduction sur le magasin de 10 euros.

A Saint-Michel-sur-Orge (Essonne), il y a 3 000 sapins et une toute autre stratégie dans la jardinerie « Côté Nature ». Pour être compétitif, le responsable de la filière végétale, Mickael Rozo fixe les prix les plus bas possibles. « Je regarde les prix de nos concurrents. Le but, c’est que le client, se dit-il, soit le moins cher ici », explique-t-il. Il a réduit sa marge au maximum.

Pour que l’opération soit rentable, il devra tout vendre jusqu’au dernier arbre. Car pour lui, comme son concurrent Jardiland, les actions sont plus chères. Prix ​​du transport ou des matières premières, tout a augmenté ! « Nous sommes le dernier maillon de la chaîne et nous achetons l’arbre. Il y a toute la production d’avant, qui a forcément été affectée par l’augmentation des coûts de production », a indiqué Anaïs Duval, responsable de la pépinière.

À Lire  Présentation de My Ranking Metrics, plateforme d'outils SEO

Malgré son prix plus élevé, sa valeur est surtout sentimentale. Chaque année, six millions d’arbres sont vendus à Noël.

TF1 | Reportage Suzanne Prez, Christophe Nieulac

Les plus lusDernière minuteTendance