C’est un petit refrain lié au Covid-19. Avec l’émergence constante de nouvelles variantes et sous-variantes, les mêmes questions reviennent sans cesse : faut-il s’inquiéter ? Les vaccins sont-ils efficaces ? La dernière mutation en date : BF.7, responsable de millions de cas en Chine, mais épargne jusqu’ici le reste du monde.

– &#xD ;

&#xD ;

Aujourd’hui à 06:15

Que sait-on pour le moment ?

&#xD ;

– Temps de lecture :

&#xD ;

BF.7 n’est en fait rien de nouveau, car il a déjà été identifié, et pas seulement en Chine. Adobe Stock Photo

Depuis l’émergence du SRAS-CoV-2 il y a trois ans, le virus continue d’évoluer. La situation en Chine est alarmante alors que le nombre de cas semble exploser. Objet : Une sous-variante appelée BF.7 (réduction de BA.5.2.1.7, une sous-lignée de la variante omicron BA.5) qui contribuerait à une augmentation plus importante des infections.

Des rapports en provenance de Chine suggèrent que BF.7 est plus contagieux, avec une période d’incubation plus courte et une plus grande capacité à infecter les personnes qui se sont déjà remises de Covid.

Un variant déjà connu

Selon la revue LiveScience, « BF.7 est susceptible d’avoir un R0, ou capacité de reproduction, de 10 à 18,6 ». Il est clair qu’un patient infecté pourrait transmettre le virus à 10 à 18 autres personnes.

En revanche, les symptômes secondaires ne semblent pas différer de ceux des autres sous-variants d’omicron. A savoir : manifestations respiratoires, fièvre, toux, mal de gorge, nez qui coule et fatigue…

Une minorité de personnes peuvent également présenter des symptômes gastro-intestinaux tels que des vomissements et de la diarrhée.

À Lire  Covid : quel est ce nouveau symptôme, signe d'infection au variant Omicron ?