À travers les témoignages de M. Dubois, entrepreneur dans le domaine de la construction, vous prendrez connaissance des pistes d’action et des ressources qui s’offrent à vous.

Parlez-nous de votre situation d’employé?

Un de mes employés, Pascal, souffre depuis deux ans d’un grave problème de santé au dos. Malheureusement, il a dû subir une nouvelle opération en septembre 2021, à la suite de quoi le médecin du travail a délivré une déclaration d’incapacité de travail pour le poste de carreleur, qu’il occupait depuis 12 ans.

Dans une petite entreprise familiale comme la nôtre qui compte huit employés, c’est un vrai choc. D’abord pour lui et ensuite pour moi de me dire que je pouvais le perdre. De plus, recruter un employé aussi compétent est impossible de nos jours ! Pascal est un très bon élément, je lui fais confiance et il incarne pleinement les valeurs de mon entreprise. Nous voulions tous trouver une solution.

Quelles sont les actions possibles de l’employeur dans cette situation ?

Nous avons beaucoup discuté avec le médecin du travail et l’ergonome. Nous nous sommes penchés sur le poste que je pouvais lui proposer et qui conviendrait à son état de santé. J’avais besoin d’un agent de prévention sécurité sur nos chantiers, Pascal avait le potentiel pour combler ce poste, alors je lui ai proposé la mission. C’est un vrai pari, gagné aujourd’hui.

Comment avez-vous réussi à mettre en place la conversion Pascal ?

Pendant plusieurs mois, Pascal a été accompagné par le service social de l’assurance maladie, qui l’a aidé dans ses démarches, par exemple avec le dossier RQTH et d’un point de vue psychologique, pour se projeter dans l’avenir. Nous ne savons pas, mais beaucoup d’équipements peuvent être mobilisés pendant les temps d’arrêt. Avec Cap Emploi, la position de Pascal peut être ajustée avec un bureau qui monte et s’ajuste en hauteur, par exemple pour qu’il puisse travailler sans mal de dos, et en alternant les tâches dans la journée. Pascal a suivi une formation prévention sécurité en partie financée par notre opérateur de compétences lors d’une transition professionnelle.

À Lire  Que risquez-vous en cas de défaut de paiement de votre assurance auto ?