Un data analyst, également appelé data analyst ou data miner, est rattaché à la direction des systèmes d’information d’une entreprise. Il est responsable de l’exploitation et de l’analyse des données d’une entreprise pour favoriser son développement. Salaire, mission, compétences, formation, professeurs… Découvrez ce métier en détail sans plus attendre !

A l’ère du digital et face à l’importance croissante du e-commerce ou des réseaux sociaux, les entreprises doivent désormais gérer une quantité phénoménale d’informations et de données. Ces informations concernent les clients ainsi que les produits ou services d’une marque.

Grâce à une analyse optimale de ces données, les entreprises parviendront à mettre en place une stratégie appropriée pour répondre à leurs besoins et à ceux du marché. La gestion de ces big data nécessite la présence d’une personne hautement qualifiée : le data analyst. Il sera donc en charge de traiter les différentes données et d’identifier les indicateurs utiles aux décideurs. Leur rôle est donc très important dans la conception et la mise en œuvre de la stratégie.

Lire aussi : Le classement QS 2022 des meilleurs masters en business analyse et data science

Les missions du data analyst

L’analyste de données joue un rôle clé, car il soutient la décision importante pour la croissance de l’entreprise. Il est également nécessaire de travailler avec tous les employés d’une entreprise:

Un analyste de données sera responsable de la création et de la gestion d’une base de données. Les missions d’analyste de données sont stratégiques pour l’entreprise. Il sera amené à :

Plus généralement, un analyste de données traite les différentes données de l’entreprise et a pour mission de générer des observations utiles à la prise de décision. Ses rapports permettent aux décideurs d’orienter leurs grandes décisions stratégiques et de proposer des axes d’amélioration de leurs produits.

A lire aussi : Salaire, mission, compétences… Tout savoir sur le métier de business developer

Quelle formation pour devenir data analyst ?

Pour devenir analyste de données, un baccalauréat +4/5 est requis. Il faut donc prévoir plusieurs années d’études. Généralement, les entreprises recherchent des candidats diplômés d’écoles d’ingénieurs ou ayant une formation en statistique ou en informatique. Cependant, de nombreuses écoles de commerce nouent des partenariats avec des établissements de formation d’ingénieurs pour créer des cursus ou des MSc dédiés à cette matière, comme HEC Paris et Polytechnique qui ont créé le MSc Data Science for Business X – HEC.

Il est également possible pour un analyste de données d’avoir une expertise, voire une maîtrise en marketing. Vous avez la possibilité de suivre une formation en trois ans directement après le bac pour vous spécialiser dans le marketing digital, par exemple via un Bachelor Chef de Projet Digital.

À Lire  La page du passeport préventif est en ligne

D’autres types d’écoles et de formations apparaissent pour former des profils dédiés à la Data, comme des bootcamps (DataBird) ou des formations entièrement dédiées (Albert School).

Dans ce domaine, les recruteurs apprécient les profils polyvalents. Voici une liste de certains diplômes que vous pourriez envisager de suivre pour devenir analyste de données :

Lire aussi : Grenoble EM lance un nouveau programme bachelor

Les compétences du data analyst et les qualités requises pour exercer ce métier

Pour mener à bien ses tâches, l’analyste de données doit posséder un certain nombre de compétences techniques dans le domaine du génie informatique. Il utilisera en effet des outils liés au Big Data et au traitement de données tels que Hadoop ou Spark, pour transformer des données brutes en informations utiles. Le langage informatique ne devrait donc plus avoir de secret pour lui. Il doit aussi aimer les statistiques et les chiffres qui animeront son quotidien.

En plus des différents outils et méthodes statistiques, l’analyste de données doit avoir une connaissance approfondie du marketing pour conseiller les chefs d’entreprise dans ce domaine. La rigueur et l’esprit d’analyse sont des qualités indispensables pour pouvoir traiter de grandes quantités de données. La concentration est également une compétence essentielle pour faire un bon analyste de données.

La maîtrise de l’anglais est également une condition préalable importante pour exercer dans un domaine hautement international.

Plus généralement, un analyste de données doit garder à l’esprit les exigences suivantes pour exercer ce métier :

A lire aussi : Consultant en services transactionnels : un poste pour vous ?

Le salaire d’un data analyst

Un data analyst junior perçoit un salaire annuel brut d’environ 36 000 euros, soit 3 000 euros mensuels. Après 2 ou 3 ans d’expérience, vous pouvez prétendre à un salaire annuel brut supérieur (de 42 000 à 55 000 euros). En accumulant des années d’expérience, le data analyst peut évoluer vers le poste de data scientist qui lui permet de toucher un salaire annuel brut pouvant aller jusqu’à 60 000 euros.

Les perspectives de carrière du data analyst

Les perspectives d’évolution de carrière sont nombreuses, notamment dans les secteurs des services financiers, du conseil et des nouvelles technologies. Selon les entreprises et les profils des candidats, le data analyst peut évoluer vers des postes de principal data analyst, data scientist ou vers des postes managériaux (data manager ou chief data officer).

Ces postes se différencient des data analysts par le volume de données qu’ils manipulent et par la multiplication des sources dont elles sont issues. Il leur donne accès à une vue d’ensemble. D’autres métiers peuvent également être envisagés, comme ingénieur décisionnel ou ingénieur de données.

A lire aussi : Dans les coulisses du programme Orange Graduate