Auteur : Antoine PoussinPublié le 13 novembre 2022. à 20h36.

Poudriers a donné un beau match ce dimanche face à Basque

Le scénario aurait pu être bien pire. Les Saint-Médardais ont enregistré leur troisième victoire à domicile ce dimanche, 19 à 10, malgré un carton rouge à la vingtième minute et douze points de retard…

Le scénario aurait pu être bien pire. Les Saint-Médardais ont enregistré leur troisième victoire dans la douleur à domicile ce dimanche, 19 à 10, malgré un carton rouge à la vingtième minute et douze points de retard. Après une première séquence offensive intéressante, Toulouse a ouvert le score (3-0, 5e), mais Koné a réduit les jaunes-noirs à 14 d’une passe haute et a ramené Nafarro dans le match (3-3, 20e).

Pourtant, Saint-Médard a continué de presser les Basques, qui ont bégayé au rugby dans le premier acte. Un nouveau penalty de Toulouse remit l’équipe locale en tête, mais une nouvelle combinaison parfaitement exécutée aux trois quarts du parcours allait enflammer la défense adverse. Querillacq était stoppé à la 22 mais le jeu revenait sur Raidre qui s’écrasait dans le but. 13-3 avec la transformation de Toulouse juste avant la pause et autre rebondissement dans ce match : un carton rouge pour le deuxième ligne de Nafarro, Chassier, après un dégagement difficile et des appuis relevés au-dessus de la ligne d’épaule. Mettre les deux équipes dans un ratio de 14 contre 14.

Un réalisme encore fébrile…

A l’image de cette nouvelle occasion manquée en fin de première période et de ce dégagement musclé de Raidre alors qu’Higueras était à l’essai, les Saint-Médardais n’ont pas concrétisé leurs temps forts dans cette rencontre. Cela permettra surtout à Nafarroa de revenir dans les hauteurs avec une tentative surprenante de Texiero après une sortie de mêlée bien négociée et des combats ratés (13-10, 43e).

À Lire  Persévérance et abandon dans l'enseignement à distance

Et ce n’est pas le centre Hugo Querillacq, ce dimanche très actif au centre, qui dira le contraire : « Un match bien construit dans lequel on a réussi à mettre en place le jeu qu’on essaye depuis le début de saison. On réussi à les rattraper avec intensité et dévouement, mais nous devons juste être plus réalistes. Nous les avons laissés à portée pendant un moment. »

Les Poudriers ont vraiment dû courir jusqu’aux derniers instants du match pour conserver le pointage. 16-10, puis 19-10 après penalty de Condou. Une belle réussite pour l’équipe de Gironde et un échec significatif pour les Basques qui repartent avec 0 point de leur passage au Stade Monseau.

Découvrez l’offre Premium et tentez de gagner la voiture Toyota Aygo X Dynamic.