Mal de gorge, nez qui coule, fièvre, toux… L’hiver est la saison des rhumes et autres vilains virus. Attention car la confusion entre un simple rhume et un Covid (infection BA5) est très fréquente, tant les symptômes sont très similaires. Comment savons-nous ce que nous avons ?

Nez bouché, nez qui coule, mal de gorge, légère fièvre, toux… La rhinopharyngite, plus connue sous le nom de « rhume », est très fréquente entre le début de l’automne et le début du printemps. Mais en pleine pandémie de coronavirus, les symptômes évocateurs d’un rhume peuvent être inquiétants et faire penser à une infection au Covid. Comment faire la différence entre les deux infections ? Qu’est-ce qu’ils ont en commun? Comment savez-vous ce qui est « en incubation » ? Quand consulter ? Tableau des différences entre symptômes et réponses par le Pr Charles Cazanave, infectiologue et chef d’unité au sein du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Bordeaux.

Quels sont les symptômes communs entre le rhume et le Covid ?

Le coronavirus qui cause la rhinopharyngite n’est pas aussi agressif que le coronavirus responsable du Covid-19.

Une centaine de virus peuvent provoquer un rhume. Ces virus sont classés en deux catégories : les rhinovirus et les coronavirus. Ceux-ci sont bénins, contrairement au Sars-Cov-2, qui provoque la pandémie de Covid-19. « Les premiers symptômes d’une infection au Covid-19 peuvent être très similaires à ceux d’un rhume. Le rhume et le Covid-19 commencent souvent par les mêmes symptômes : vous vous sentez fébrile, fatigué, vous avez le nez qui coule (ce qu’on appelle un nez qui coule). ou nez qui coule en termes médicaux), vous avez mal à la gorge (douleur pharyngée), vous éternuez et vous pouvez tousser, décrit le Pr Charles Cazanave.2 ou le virus qui cause la rhinopharyngite sont deux virus qui passent par le nez et descendent dans les bronches . »

Tableau des symptômes d’un rhume et du Covid

Possible (peut suggérer une angine de poitrine)

Attention, un mal de gorge isolé n’est pas évocateur d’un rhume ou d’une infection au Covid-19. En revanche, cela peut faire penser à une angine ou une pharyngite.

Attention, un mal de gorge isolé n’est pas évocateur d’un rhume ou d’une infection au Covid-19. En revanche, cela peut faire penser à une angine ou une pharyngite.

Quelles sont les différences entre le rhume et le Covid ?

► Des virus différents : les agents infectieux ne sont pas les mêmes. « Le virus du rhume le plus connu est le rhinovirus, même si certains coronavirus (les coronavirus sont une famille de plusieurs virus) peuvent également provoquer des rhumes. Attention, ces coronavirus sont bénins et n’ont rien à voir avec le SARS-CoV-2, qui est responsable de l’épidémie de Covid-19 », décrit le spécialiste. Le coronavirus qui cause la rhinopharyngite n’est pas aussi agressif que le coronavirus responsable du Covid-19. « Tout le monde se remet facilement d’un rhume, alors que malheureusement tout le monde ne se remet pas du Covid-19 », tient à préciser notre interlocuteur.

À Lire  Symptômes Covid Omicron (septembre 2022) : période d'incubation, contagion, que faire ?

► Des symptômes différents : Certains symptômes diffèrent entre le Covid-19 et le rhume, et certains ne sont associés qu’à l’une des deux maladies : « Une personne qui a un rhume a le nez qui coule et le nez bouché. Cela peut entraîner une légère perte de l’odorat et du goût, mais cela est simplement dû à une obstruction nasale, alors que ceux qui ont le Covid-19 n’ont pas le nez bouché, mais peuvent avoir une perte brutale de l’odorat et/ou du goût », explique l’infectiologue. Enfin, des problèmes dermatologiques (éruptions cutanées, purpura) et des signes digestifs (diarrhée) peuvent être évocateurs du Covid-19, bien qu’ils soient quasi inexistants lors d’un rhume.

► Période d’incubation différente : la période d’incubation pour la rhinopharyngite est plus courte que pour le Covid-19 : 2-3 jours pour la rhinopharyngite contre 5-8 jours pour le Covid-19.

► Des patients d’âges différents : la rhinopharyngite touche les plus jeunes, principalement les enfants entre 6 mois et 7 ans, ce qui n’est pas le cas avec le Covid-19. Les personnes infectées ont en moyenne 71 ans, précise Santé publique France.

► Mortalité différente : Selon Santé Publique France, le taux de mortalité du Covid-19 (nombre de décès déclarés dans la population générale) peut être estimé à 0,002%. En revanche, on ne meurt pas uniquement de la rhinopharyngite, qui reste une infection bénigne. Le système immunitaire combat généralement le virus en une semaine. Or, mais cela reste rare, chez les personnes à risque (personnes ayant subi une greffe de moelle osseuse par exemple), les rhinovirus peuvent entraîner des complications respiratoires pouvant entraîner une pneumonie bactérienne et potentiellement mortelle.

La perte de goût et de l’odorat évoque-t-elle plutôt le rhume ou le Covid ?

La perte du goût et de l’odorat est possible dans les deux cas, mais pour le rhume c’est simplement dû à une obstruction nasale. Bien que ce soit un symptôme très évocateur du Covid. Bref, si vous avez le nez bouché et aucun odorat, c’est probablement un rhume. En revanche, si vous perdez votre odorat et que vous n’avez pas le nez bouché, c’est bien un Covid. Dans tous les cas, un seul test permet de poser le diagnostic.

« Le seul moyen d’écarter la piste du Covid-19, c’est de passer le test » rappelle notre interlocuteur. Selon vos symptômes et leur gravité, vous pouvez faire la différence entre un rhume et le Covid-19. Un suivi médical est nécessaire pour ne pas négliger une forme atypique, notamment lorsque les symptômes persistent et/ou s’aggravent.

Quand faire un test ?

En cas de doute, il est conseillé de consulter votre médecin, dans un premier temps par téléphone ou par téléconsultation, le cas échéant. « Le seul moyen d’écarter la piste du Covid-19, c’est de passer le test », précise notre interlocuteur. A partir de maintenant, les tests sont en vigueur. En continuant à recevoir du soutien, les personnes :

Merci au Professeur Charles Cazanave, infectiologue et chef d’unité au sein du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Bordeaux.