Le Rhône compte plus de 1 882 millions d’habitants et une superficie de 2 715 km². Ce département connaît actuellement des mutations importantes dans le domaine de la construction. Ce secteur est au cœur des débats avec les projets de réhabilitation du parc de la Tête d’Or et d’aménagement du passage du Rey à Villeurbanne en vue. Comme d’autres secteurs, l’industrie de la construction dans le Rhône n’est pas à l’abri de l’inflation générale en France et dans le monde. Retrouvez quelques informations importantes sur le secteur de la construction dans le Rhône.

Restauration du parc de la Tête d’Or

La dernière actualité du département du Rhône est le projet de réhabilitation du parc de la Tête d’Or. Le parc de la Tête d’Or est l’un des parcs urbains les plus importants de France. Ce grand lieu de divertissement et de détente accueille plus de 20 000 personnes par jour. La ville de Lyon, consciente de l’importance de ce parc, a investi près de 10 millions d’euros pour sa restauration. Cet investissement modernisera le site et renforcera son attractivité. La réhabilitation du parc de la Tête d’Or comprend de nombreux travaux d’aménagement. Le plus important concerne la conservation et la rénovation des 4 300 m² de petites serres. La ville de Lyon va débourser 5 millions d’euros pour transformer cette réserve de biodiversité. Ces travaux seront officiellement lancés en 2024.

La réhabilitation du parc de la Tête d’Or prend également en compte l’aménagement de l’école botanique et de ses bassins. L’objectif de cet aménagement est d’améliorer le parcours des visiteurs et de faciliter le travail de recherche des chercheurs et des étudiants. Le budget réservé à ces travaux est de 600 000 euros. Une partie des financements destinés à la restauration de l’espace vert de Lyon servira à créer une nouvelle carte du site. Cette nouvelle carte est centrée sur la gestion des paysages et du patrimoine végétal.

Il couvre également l’accueil des usagers et les différentes activités du parc. Enfin, la municipalité de Lyon investit 1 million d’euros pour des travaux à la ferme Lambert. L’objectif de ces travaux est de rénover les façades, d’améliorer l’isolation thermique et de renforcer le bâtiment le plus ancien du parc.

L’augmentation de prix des assurances professionnelles

Autre point important du secteur de la construction dans le département du Rhône, la hausse des tarifs des assurances professionnelles. De nombreux professionnels du BTP ne comprennent pas cette hausse de prix.

L’assurance décennale

L’assurance décennale est une assurance très importante pour les professionnels de la construction. Elle garantit, pour une durée de 10 ans, la prise en charge des travaux de réparation en cas de sinistre affectant une structure. Ce sont des architectes, des ingénieurs, des plombiers, des maçons, des électriciens… Aucun professionnel du bâtiment n’est à l’abri d’une dégradation de ses ouvrages. Même des années après la livraison des travaux, il est possible que le client vous appelle pour des cas de mauvais travail. La réparation de ces dommages peut entraîner des coûts très élevés.

Il est donc important de se protéger avec une assurance décennale avant le début des travaux pour garantir la couverture des charges en cas de sinistre. Pour cela vous pouvez donc demander un devis en ligne via un site B2B pour une assurance décennale des artisans du bâtiment. Cette assurance couvre les dommages qui pourraient compromettre la robustesse de la structure ou la rendre impropre à l’usage auquel elle est destinée. Elle couvre également les dommages pouvant affecter le matériel associé. Toutefois, l’assurance décennale ne couvre pas les dommages causés par un tiers ou le propriétaire de l’ouvrage, ainsi que les défauts d’ordre esthétique.

L’assurance décennale est obligatoire pour tous les professionnels du bâtiment. Or, aujourd’hui, ces professionnels font face à une augmentation de 4% du prix de ce type d’assurance. Les acteurs de la construction du département du Rhône n’échappent pas à cet incendie général des tarifs de l’assurance décennale. Cette situation affecte le coût des travaux réalisés et affecte ainsi l’ensemble de la population.

En revanche, l’augmentation des primes des polices d’assurance décennale résulte de plusieurs facteurs. Aujourd’hui, on assiste à une hausse de 3 % de l’indice du coût de la construction. Cette situation ne concerne pas que les professionnels de la construction. Cela affecte également les compagnies d’assurance, car elles seront obligées de payer beaucoup d’argent pour payer les dommages couverts à une structure. Ils sont donc obligés d’augmenter les primes d’assurance décennale pour mieux répondre aux nouveaux enjeux et satisfaire les clients.

L’assurance responsabilité civile

Les services d’assurance responsabilité connaissent également une augmentation de prix. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire pour tous les professionnels du bâtiment (elle est facultative pour les artisans), elle est aussi importante que l’assurance décennale. Elle couvre les dommages causés à autrui sur vos chantiers. Elle couvre les dommages matériels, corporels et immatériels pouvant survenir dans le cadre de vos activités. La durée de ce type d’assurance varie selon les contrats.

Les tarifs de l’assurance responsabilité civile connaissent une augmentation significative de 12% dans le département du Rhône. Cette hausse est due à l’inflation générale observée en France et dans le monde dans des secteurs clés comme la santé, l’agriculture, les transports, etc. Par exemple, dans le domaine de la santé, la prise en charge des maladies et des cas de blessures est devenue plus coûteuse. Si dans le cadre de vos activités, votre entreprise cause des dommages corporels à un tiers, votre assurance responsabilité civile doit couvrir les frais d’hospitalisation et de suivi jusqu’à la guérison du patient. Il est donc normal que les compagnies d’assurance réajustent les tarifs des contrats d’assurance responsabilité civile pour mieux protéger leurs clients.

Certains assureurs proposent des tarifs abordables

Malgré l’augmentation générale des primes d’assurance, il est possible d’obtenir une assurance professionnelle à des prix abordables. Les tarifs des assurances professionnelles varient d’un assureur à l’autre. Pour établir les tarifs de cette assurance, les assureurs tiennent compte de la nature de l’activité à assurer, du niveau d’expérience du professionnel, du chiffre d’affaires de l’entreprise à assurer, des garanties proposées… Choisir un contrat d’assurance professionnelle . , vous devez tenir compte de votre budget. Vous pouvez trouver les meilleures offres d’assurances professionnelles sur Internet. Il existe de nombreux assureurs en ligne qui proposent leurs services dans le département du Rhône et dans toute la France. N’hésitez pas à parcourir ces sites pour trouver l’assurance qui correspond le mieux à votre budget.

À Lire  Assurance santé enfants : comment choisir ?

Pour trouver rapidement une assurance, utilisez un comparateur en ligne. Les comparateurs d’assurances sont des sites Internet qui permettent de comparer les tarifs et les services proposés par plusieurs compagnies d’assurances. Ces types de sites sélectionnent les meilleures offres d’assurance disponibles. Sur ces sites, vous pouvez obtenir des devis de nombreux assureurs. Comparez ces devis et choisissez l’option la moins chère. C’est le moyen le plus efficace et le plus rapide de réduire vos primes d’assurance professionnelle. Attention toutefois aux offres très alléchantes. Les polices d’assurance qui ont des taux très bas offrent souvent peu de garanties. Dans ces cas là, vous risquez de dépenser beaucoup d’argent en cas de sinistre, malgré une assurance professionnelle.

La hausse des prix de l’énergie et des matières premières

Dans le département du Rhône, les prix de l’énergie et des matières premières sont en forte hausse. Qu’ils soient professionnels ou particuliers, personne n’est à l’abri de cette crise.

Point sur les prix de l’énergie et des matières premières

Depuis fin 2021, la hausse des prix de l’énergie et des matériaux interpelle la population. Aujourd’hui, malgré les mesures prises par les autorités locales et nationales, la situation continue de se détériorer. Cette situation affecte particulièrement le secteur de la construction. Dans le cadre de leurs activités, les professionnels du bâtiment utilisent de nombreuses matières premières dont les prix ne cessent d’augmenter. Les prix des matières premières telles que le bois, l’acier, l’aluminium, le bitume, le verre, le carrelage, etc. Dans l’ensemble, il y a une augmentation moyenne des prix de 26 %.

Les prix du fer et du ciment ont triplé en un an et peuvent monter à tout moment. Parfois, les fournisseurs ne donnent les prix exacts des matériaux qu’au moment de la livraison. Cela entraîne des dépenses accrues, des prix plus élevés sur les factures des clients et des marges réduites pour les artisans. Cette situation peut également ralentir ou stopper complètement la réalisation des chantiers. Si la situation n’évolue pas d’ici quelques mois, de nombreuses entreprises du secteur pourraient être contraintes d’arrêter leurs activités à Lyon.

Outre les matériaux de construction, la hausse des coûts de l’électricité et du carburant a également affecté le secteur de la construction. De nombreux équipements de construction utilisent de l’électricité et du carburant pour fonctionner. Pour le déplacement des professionnels sur les chantiers et l’acheminement des matières premières, il faut aussi du carburant. Les prix de l’électricité ont augmenté de 28 % au cours de la dernière année, tandis que les prix du carburant à la pompe ont augmenté de 33,8 %. Quant au fioul, son prix a pratiquement doublé en un an. Avec cette hausse des prix de l’énergie, les entreprises du BTP du département du Rhône ne pourraient pas tenir longtemps sans mesures exceptionnelles. L’Etat doit donc prendre des mesures urgentes pour permettre à ces professionnels de faire face à la crise énergétique.

Les causes de la flambée des prix de l’énergie et des matières premières

Les principales causes de la hausse des prix des matières premières sont liées à la crise du covid qui a fortement touché le secteur de la construction. Pendant cette crise, de nombreuses usines de production et de transformation de matériaux ont cessé de fonctionner. Après le blocus, la demande de matériaux de construction a considérablement augmenté. Les installations de production et les scieries qui venaient de reprendre leurs activités ne pouvaient plus répondre à toute cette demande.

Les pays exportateurs de matériaux comme la Chine ont réduit leurs exportations pour mieux répondre à la demande locale. Les prix des matériaux sont donc logiquement augmentés. Il en est de même pour l’énergie. Avec la guerre en Ukraine depuis février 2022, la situation est devenue critique. Cette guerre a entraîné l’arrêt des relations commerciales entre la France et la Russie, qui est l’un des plus grands fournisseurs d’énergie et de matières premières telles que l’acier et l’aluminium. La situation géopolitique dans le monde a créé des conditions favorables à une inflation généralisée qui fait beaucoup de dégâts dans les rangs des professionnels de la construction.

En plus de faire face à la hausse des prix, ces professionnels doivent également faire face à des ruptures de stock de plus en plus fréquentes. Cela entraîne des retards dans les délais de livraison de la construction et d’énormes déficits dans le revenu net des entreprises de construction. Les clients publics ou privés de ces entreprises subissent également le contrecoup des surcoûts.

Le projet d’aménagement du passage Rey à Villeurbanne

Enfin, impossible d’évoquer l’actualité de la construction dans le département du Rhône sans évoquer le projet d’aménagement du passage du Rey. Dans le cadre du projet urbain « Gratte-Ciel centre-ville » mis en œuvre depuis 2011, l’aménagement du passage du Rey est en effet prévu. Ce projet urbain ambitieux vise à agrandir et intensifier le centre-ville avec de nouveaux espaces verts, de nouveaux commerces, logements, bureaux et équipements publics. Les travaux d’aménagement du passage du Rey s’étendent sur une parcelle de 2 300 m², située au nord du site, précisément entre la piscine de Boulloche et la salle Sky Gratte. Ce grand projet s’inscrit dans la dynamique du développement durable et est porté par la ville de Villeurbanne, le groupe SERL et la Métropole de Lyon.

Pour faire ce projet d’aménagement, les avis des habitants ont été consultés. La série de consultations a commencé par des ateliers organisés en mars 2022. Il y a eu ensuite des échanges en ligne sur le sujet. Ces échanges portent principalement sur les plans d’aménagement du futur espace et permettent de mettre en lumière les attentes des habitants. Les terrasses de détente proposées, les espaces verts, les terrains de glisse urbains, les structures de jeux pour enfants, les tables de ping-pong, les terrains de pétanque, etc. ont été présentés par les habitants. Les travaux devraient débuter à la fin du printemps 2023 pour une livraison prévue début 2024. Quant au budget, aucun montant n’a été divulgué par les responsables du projet.