L’année 2022 a été riche en émotions au Pays Noir. Vous avez été ému par les nombreux drames qui se sont abattus sur la région. A commencer par le drame qui a secoué le Collège du Sacré-Cœur de Charleroi en septembre dernier. Souvenez-vous, Delphine Kulczar, professeur d’histoire au collège, et son compagnon, ont été froidement abattus par Carl Manzanares. Ce dernier était l’ancien compagnon de Delphine et professeur d’éducation physique dans la même entreprise. Il s’est suicidé après son terrible geste, avec une balle dans le cœur.

Quelques mois plus tard, en novembre, c’est un libraire Marcinelle qui vous a déménagé. Il a été agressé par un client qui voulait payer à tout prix son paquet de cigarettes bancontact.

Enfin, en mai, une découverte macabre sur le parking du complexe commercial City Nord à Gosselies a retenu votre attention. Le corps en décomposition d’un homme a été découvert dans un buisson par un ouvrier défrichant de la végétation.

La route, aussi source de drames

La route a aussi fait des blessés voire des tués en 2022. Parmi les nombreux drames routiers relatés sur nos pages, certains vous ont particulièrement touché. C’est le cas de cet accident survenu en juin dernier à Lobbes. Antonin Kostura, un Lobbain de 34 ans, a été percuté par une voiture alors qu’il circulait à vélo près de Portelette. Le jeune homme était sorti faire un tour avec des amis sur cet itinéraire, qu’il connaissait bien, lorsqu’un automobiliste qui voulait doubler le véhicule devant lui ne l’a pas vu et l’a percuté de plein fouet. Malheureusement, il n’a pas survécu. Antonin était connu dans la région de Lobbes et d’Estinnes, où il était Gilles.

Ce même mois, un automobiliste sème la confusion en plongeant dans le canal Charleroi/Bruxelles, à Dampremy, au volant de sa Porsche. Le conducteur n’a pas survécu, mais son compagnon a pu sortir du véhicule juste à temps.

En septembre, un spectaculaire accident s’est produit sur la route de la Basse Sambre à Gilly, provoquant d’importants embouteillages. Une collision a eu lieu entre deux véhicules, l’une des voitures impliquées a chuté de plusieurs mètres pour terminer sa course sur le toit, sur la route de Basse-Sambre.

Enfin, le dernier accident de la circulation qui vous a le plus marqué cette année est aussi le plus récent : il s’agit de la terrible collision entre une voiture et un camion qui a eu lieu début décembre à Thuillies. Alors qu’il roulait sur Beaumont Road, en direction de Beaumont, un automobiliste percute violemment un camion circulant en sens inverse. Le conducteur de la voiture, Noa, un Français de 20 ans, n’a pas survécu. Sa compagne, enceinte de huit mois, présente dans le véhicule, s’en est miraculeusement échappée.

Comme chaque année, 2022 a aussi eu son lot de scandales dans la région.

En avril, c’est un conseiller municipal de Gerpinnes qui défraye la chronique. Après avoir été accusé d’avoir démoli un radar sur la N5 en 2021, il s’est retrouvé en prison après l’ouverture d’un dossier sur la base d’un indice 30 au parquet de Charleroi, soit meurtre ou tentative de meurtre. Sa victime a affirmé que l’homme avait tenté de l’étrangler. Lui a expliqué qu’il avait été harcelé et a eu une discussion animée à ce sujet, mais a refusé la moindre bagarre. Il s’était confié à La Nouvelle Gazette depuis sa prison. En fin de compte, ce sera aux tribunaux de trancher.

Le commandant Pierart en révolte. – C. Hénuy

Quelques mois plus tard, en septembre, c’est parmi les pompiers de la zone de secours du Hainaut-Est qu’un scandale éclate. Des soupçons de favoritisme lors d’un engagement pesaient sur l’esprit de la zone de secours. Un nouveau rapport des politiciens a été réclamé, ce qui vient en prime après des tensions répétées entre les deux parties. Le commandant a alors été suspendu.

Enfin, en décembre, un scandale à Fontaine-l’Evêque retient votre attention. Nicolas, un Fontainois, doit lui-même rembourser 4 700 euros à l’ONEM car son ancien employeur l’a fraudé pour profiter du chômage Covid…

À Lire  Quelle décoration choisir pour votre sapin de Noël ?

Sans surprise, l’information insolite qui a le plus retenu votre attention en 2022 est aussi l’une des dernières en date : l’ouverture d’un cercle libertin au cœur du petit village de Villers-Perwin (Les Bons Villers). Installé dans une ancienne grange, ce club attire beaucoup de monde. Ni les habitants ni le maire de la ville, Mathieu Perin, ne s’en réjouissent. Notre équipe a pu visiter les sites, qualifiés d’espaces « cosy » et « mystérieux ».

Le cercle libertin, rue Gaston Boudin. – P. Schumacker

Tout autre type de loisir, peut-être plus adapté aux enfants. Parc d’attractions Walibi. Celui-ci a défrayé la chronique en août dernier lorsque les wagons de la célèbre attraction « Loup-Garou » se sont légèrement effondrés, faisant peur à de nombreux visiteurs. Dont deux Carolos qui ont accepté de témoigner sur nos pages

« Ça va dérailler ».

L’actualité folk vous a fait réagir cette année. Ainsi, l’un de nos articles les plus lus sur notre page « La Nouvelle Gazette Charleroi » se trouve être celui annonçant l’enregistrement d’un clip de Nekfeu, en plein centre de Charleroi. De nombreuses rumeurs avaient circulé sur un mystérieux rappeur de passage à Charleroi pour réaliser un clip, il s’est confirmé qu’il s’agissait bien du Français.

Bastien et Laura se sont installés à Fleurus pour fonder leur famille. -DR/RTL

Les fans de l’émission « Mariés au premier regard » les suivent depuis le début : Carolo Bastien et sa femme Laura se sont installés à Fleurus cette année. Ils ont annoncé dans la foulée l’attente d’un événement joyeux

: une petite fille qui va pointer du bout du nez ces prochains jours.

Côté politique, ce sont nos journalistes qui feront le plus réagir en 2022. A commencer par l’annonce d’un congé maternité pour Babette Jandrain, conseillère pour le commerce à Charleroi. Elle et sa compagne Céline ont accueilli le petit Jim en août. Ce premier enfant a été porté par Céline, Babette a expliqué qu’elle porterait le second.

Babette Jandrain et son compagnon sont devenus mamans. – RD

Autre couple politique qui a défrayé la chronique en 2022 : Denis Ducarme et sa compagne de toujours Sabrina Bellens se sont dit « oui » en Andalousie cet été. Pour ce grand jour, la mariée avait choisi de porter une robe… noire. Un choix qui vous a fait réagir.

Denis Ducarme et sa compagne. – RD

Enfin, en début d’année, un Marloyat a eu la joie d’être nommé ministre wallon du budget : Adrien Dolimont a ainsi succédé à Jean-Luc Crucke. Adrien Dolimont a dû céder sa place de conseiller à Lucie Demaret. Mais elle ne l’a pas pris à la fin. La raison ? Elle est une compagne du président de M. Georges-Louis Bouchez, et les processus de népotisme ont commencé dès que cette possibilité a été évoquée. Les deux tourtereaux avaient donc préféré éviter tout éventuel scandale, et la malheureuse a dû renoncer à un poste qui lui revenait de droit. Injuste!

Lucie Demaret devait siéger au CPAS de Ham-sur-Heure-Nalinnes. – RD

Sujet qui touche l’ensemble de la population, la crise énergétique n’a pas épargné l’industrie hôtelière. Nombreux sont ceux qui, désespérés par les grosses factures de gaz et d’électricité, ont préféré mettre la clé sous le paillasson. L’une des fermetures qui vous a le plus fait réagir est la « Grange du Prieuré », à Jumet. Cette crêperie – petit restaurant a vu son gisement énergétique quadrupler en quelques mois. « Ma dernière demande de régularisation s’élève à 2 631,32 €, soit plus de 4 fois le montant demandé avant la crise », s’exclamait son responsable en octobre.

A Montignies-sur-Sambre, l’incontournable « Madame Frites » a fermé ses portes le même mois. Là aussi, la hausse du prix des matières premières et de l’énergie aura mis les petites entreprises au dépourvu.

Autre fermeture qui vous a touché : la boulangerie Schamp à Thuin ville-basse. « C’est une décision difficile à prendre, mais qui était nécessaire, en fonction du repositionnement de notre marque », explique Dorian Tassilo, le gérant. La chaîne de boulangerie a fermé plusieurs de ses magasins en peu de temps.

Des ouvertures

Makro a fermé ses portes le 31 décembre. – C. Hénuy

«Je lui ai fait un gros câlin»: Léa révèle ce qu’il s’est vraiment passé avec Marc Lavoine dans les coulisses de la «Star Academy» (vidéo)

«Ça arrange les gens de penser que je ne suis pas sympa»: cette personnalité n’en peut plus de la mauvaise réputation…

Vous trouviez que l’année 2022 était difficile? Attendez de voir les prédictions de la célèbre Baba Vanga pour 2023!

«Je veux à nouveau être normal»: un supporter se fait tatouer le nom de Messi sur le front et regrette ensuite (vidéos)

Ben n’en revient pas en prenant son facteur en flagrant délit: «J’ai tout filmé»

Aussi en Charleroi Actu

Collision frontale entre deux voitures aux Remparts à Thuin ce dimanche soir: on déplore plusieurs blessés

Plus de 700 infractions au permis de conduire à Charleroi, lors du premier semestre 2022: «Les personnes qui roulent sans permis courent 2,5 fois plus de risques d’avoir un accident»

La nuit du Nouvel An se termine mal à Charleroi: une femme blessée au couteau par sa fille de 35 ans

Tiago, né à l’hôpital Marie Curie de Lodelinsart, est le premier bébé carolo de l’année: «Son grand frère avait les yeux qui brillaient»

La magie au rendez-vous aux Fééries de Courcelles, avec la grande parade lumineuse (photos)

Collision frontale entre deux voitures aux Remparts à Thuin ce dimanche soir: on déplore plusieurs blessés