Retraite japonaise en Ardèche : silence, tu respires...

Envie d’une vraie pause ? Au Domaine du Taillé, on se retire pour cinq jours de recueillement, presque sans un mot, au plus près de la nature. Registre.

C’est au bout d’un chemin cahoteux, à 15 kilomètres d’Aubenas, au coeur de l’Ardèche méridionale, que l’on arrive au Domaine du Taillé, « Centre d’accueil zen, propice au repos et au ressourcement, labellisé Ecolabel depuis 2010 ». Immergés dans les collines boisées, de gracieuses bâtisses en pierre, un grand dojo en bois surplombant la terrasse du restaurant et une pelouse avec bassins naturels dont l’un accueille les baigneurs. J’ai réservé une chambre dite « monacale », simple mais chaleureuse. Les toilettes collectives sont situées à l’extérieur.

Où partir en vacances en France ? 26 idées d’excursions pour faire le plein d’exotisme

Dans le grand dojo, je rencontre les treize autres participants à la retraite de conscience silencieuse, dont l’instructeur Thomas John Doucende explique le processus, revenant également sur la notion de conscience, « une forme d’ouverture aux sensations et aux émotions qui surgissent dans le moment présent » , et la sensation de silence, qui « donne la possibilité de baisser le volume externe pour augmenter le volume interne ».

Insistez sur le fait que si la pratique intensive de la pleine conscience demande une certaine discipline, nous disposons ici d’un vaste espace de liberté. Bien sûr, il convient d’éviter les distractions habituelles (téléphone, internet, livres…), mais rien ne nous est imposé, les maîtres mots sont bienveillance et écoute de soi. Voilà je suis rassuré. Après une première méditation silencieuse dans le grand dojo, cela

À Lire  Les passagers des navires de croisière ont emmené des "pirates de luxe" aux Bahamas

Cet article est réservé aux abonnés. Pour en savoir plus, profitez de nos offres à partir de 1€

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.