En assurance automobile, le contrat se renouvelle automatiquement chaque année, tant que l’assuré ne le résilie pas. Afin que l’assuré sache exactement quand le contrat expire, la compagnie d’assurance est tenue de le lui rappeler chaque année après des délais précis.

La reconduction tacite

C’est une clause qui permet à la compagnie d’assurance de renouveler automatiquement chaque année le contrat d’assurance de son client. Grâce à cette clause, les deux parties ne sont pas obligées de se voir pour signer un tout nouveau contrat. Les assurances auto, moto, MRH et complémentaire santé peuvent être renouvelées automatiquement.

L’assuré peut rompre le renouvellement tacite de son contrat en le résiliant. De plus, il peut le faire si sa situation change et que son contrat n’est plus adapté à ses besoins, et si la compagnie d’assurance augmente sa prime de manière injustifiée. Seules ces deux conditions lui permettent de mettre fin à son contrat à tout moment au cours d’une année.

Si ce n’est pas pour ces raisons, il devra attendre la date d’expiration du contrat. Il doit alors respecter un préavis de 2 mois avant la fin du contrat. S’il ne respecte pas ce délai, le contrat sera renouvelé et il devra attendre encore un an avant de pouvoir y mettre fin.

Les obligations de l’assureur

La compagnie d’assurance doit informer l’assuré au moins 15 jours avant le début du délai de préavis au moyen d’un préavis d’expiration. Cet avis permettra à l’assuré de connaître ses droits et les délais à respecter en cas de résiliation.

À Lire  Achat immobilier : au retour de la déduction de la taxe d'intérêt sur le prêt

Ce dispositif a été introduit par la loi Chatel, véritable coup de pouce pour les assurés qui peuvent désormais changer plus facilement de compagnie d’assurance. Ils ont également à leurs côtés un comparateur d’assurances qui leur proposera en quelques minutes les meilleurs contrats du marché.

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur votre assurance auto&xD;