Au courant

hier à 23:30, mis à jour il y a 1 minute

NOS CONSEILS SANTÉ – Caractérisé par des brûlures dans l’œsophage et des régurgitations acides, le reflux gastro-œsophagien ne doit pas être négligé.

Qui n’a jamais ressenti de brûlure dans l’œsophage, éventuellement accompagnée de régurgitations acides après un repas copieux ? Si tout le monde peut vivre cette expérience désagréable de temps en temps, un tiers des adultes s’en plaignent régulièrement et entre 5% et 10% en font l’expérience au quotidien. Ce problème porte un nom bien connu des médecins : le reflux gastro-oesophagien. Une maladie qui, lorsqu’elle est chronique, peut causer des dommages si elle n’est pas traitée.

Le reflux gastro-oesophagien (ou RGO) est purement mécanique. « Elle survient lorsque les barrières qui s’opposent normalement à l’augmentation du contenu gastrique ne fonctionnent pas correctement », explique le Pr Frank Zerbib, chef du service d’hépato-gastro-entérologie au CHU de Bordeaux. L’estomac contient un liquide acide qui intervient dans la digestion, or « la pression dans l’abdomen et l’estomac est positive, tandis que dans l’œsophage elle est négative, ce qui peut favoriser le reflux du contenu gastrique dans l’œsophage », précise…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi la liberté.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

À Lire  Santé. Quatre conseils pour garder le moral