Une réunion s’est tenue hier mardi à la résidence départementale du Gosier pour répondre au préavis de non-lieu dans l’affaire chlordécone, une décision de justice rendue le 2 janvier.

Ils ne comptent pas s’arrêter là. Hier mardi, un

Faire front commun

À Lire  SAINT TROPEZ : Nouvelle retraite de yoga et d'écriture à La Ponche » Lettre économique et politique PACA