Quels que soient votre âge et votre parcours, il n’y a jamais de mauvais moment pour une reconversion professionnelle. Qu’il s’agisse de donner un nouvel élan à votre carrière ou simplement de briser le cercle vicieux du chômage répétitif, recommencer à zéro peut changer à jamais le cours de votre vie. Pour vous aider un peu, découvrez notre top 5 des métiers du recrutement.

Quels sont les métiers qui recrutent en 2023 ?

La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreux emplois de reconversion qui ne nécessitent pas de longues études. Vous avez donc le choix parmi de nombreuses formations certifiantes aux débouchés prometteurs. Cependant, il serait judicieux d’étudier attentivement vos besoins, vos disponibilités et vos attentes au préalable. Est-ce ce que j’imagine ? Comment vais-je financer mes études ? Quel institut de formation choisir ? Ai-je le temps et la volonté nécessaires pour étudier ? Enfin, suis-je prêt à tout abandonner et à recommencer à zéro ? Nous vous recommandons de commencer par une évaluation détaillée des compétences. Sinon, veuillez trouver certaines des meilleures options de recyclage qui embauchent. Une formation de prothésiste ongulaire ? Sophrologue ? C’est à moi de le découvrir !

Prothésiste angulaire

Si vous avez le sens de la créativité, de l’esthétique et du toucher, le métier de prothésiste angulaire est fait pour vous. Concevoir, poser, décorer des faux ongles – encore faut-il avoir une certaine dextérité. Pour devenir experte en nail art, vous n’avez même pas besoin d’une présence sur place dans un établissement. De plus, le C.A.P se trouve à la fin. Indépendant ou employé dans un institut ou un salon de beauté, les deux possibilités s’offrent à vous.

Sophrologue

Quézaco ? Le sophrologue est la personne qui enseigne la sophrologie. C’est une pratique à la fois physique et mentale, visant à améliorer le bien-être de la personne, par des méthodes de relaxation et de développement personnel. En raison de l’augmentation progressive des niveaux quotidiens de stress et d’anxiété, c’est un vrai travail d’avenir. Il s’adresse à presque tout le monde, quel que soit le niveau d’études, et convient particulièrement aux personnes à la recherche d’une carrière. Si vous souhaitez simplement aider les autres et les accompagner dans leur développement personnel, foncez.

Naturopathe

Si vous êtes adepte de la naturopathie et des médecines alternatives en général, n’hésitez pas à faire de votre passion un métier. Le naturopathe s’intéresse aux méthodes moins invasives et naturelles pour lutter contre les maladies, sans recourir aux médicaments traditionnels. Vous pouvez également vous spécialiser dans l’une des approches thérapeutiques existantes – phytothérapie, aromathérapie, hydrothérapie, etc. Un vrai guérisseur doit avoir une compréhension de l’humanité et de la compassion, sans oublier la connaissance qui ne peut être obtenue que par l’étude.

À Lire  Le nombre de familles overendbed diminue, mais la Banque de ...

Développeur web

Avec la technologie et le Web en plein essor, la recherche de cadres informatiques bien formés continue de croître. Il convient également de noter que la rémunération dans le secteur est assez élevée. Mieux encore, un diplôme n’est souvent pas requis. Il existe d’excellents cours dans les langues utilisées pour concevoir des sites Web. JavaScript, HTML ou même Python peuvent faire de vous une belle carrière. Les employeurs ont toujours besoin d’une bonne relation, car le spécialiste informatique travaille rarement de manière indépendante.

Le poste de community manager est idéal pour les personnes passionnées par le digital et les réseaux sociaux. Comme toute entreprise doit constamment construire et améliorer son image de marque, il est essentiel de créer une communauté sympathique d’internautes. C’est à ce niveau qu’intervient le community manager pour faciliter la communication et l’échange avec le groupe cible et construire une identité en ligne solide. Outre la diplomatie, la créativité et l’autonomie, le métier requiert tout de même certaines connaissances et compétences en informatique et en webmarketing, ce qui nécessite une formation.

Pourquoi changer de métier ?

Enfin, les raisons de se recycler sont multiples ! L’importance des facteurs économiques, tels que le chômage et les opportunités limitées, ne doit pas être sous-estimée. De l’autre côté de l’histoire, il y a des gens dont les belles nuits sont chantées par des pensées de travail. Au-delà du stress au travail et du burn-out, la reconversion peut répondre à un simple besoin de changement ou à un manque d’engouement pour le métier exercé.

En effet, la question d’un parcours professionnel se pose alors que l’on est encore jeune et indécis. Sans expérience, nous nous laissons souvent influencer par les opinions de nos parents, enseignants et autres figures d’autorité. Par conséquent, le choix du parcours est souvent manipulé par ceux qui nous entourent qui prennent la décision finale. La grande déception vient quand la vie nous enseigne que « le bonheur de l’un ne rend pas l’autre heureux ». C’est alors que nous assumons enfin la responsabilité de notre propre destin. Le changement est souvent le résultat du choix d’une nouvelle carrière, celle qui correspond le mieux à notre personnalité, à nos désirs et à nos rêves.